Le champion d’Europe du 10.000 m, Mohrad Amdouni, mis en cause dans une affaire de dopage

ARD la chaîne publique allemande, spécialiste de la problématique dopage, sort ce jour une enquête. Et notamment des échanges sur WhatsApp entre le champion corse Mohrad Amdouni et un dealer autour de l’achat d’hormones de croissance et d’EPO. / © AFP
ARD la chaîne publique allemande, spécialiste de la problématique dopage, sort ce jour une enquête. Et notamment des échanges sur WhatsApp entre le champion corse Mohrad Amdouni et un dealer autour de l’achat d’hormones de croissance et d’EPO. / © AFP

ARD la chaîne allemande, spécialiste de la problématique dopage, sort ce jeudi 3 octobre, une enquête. Notamment des échanges WhatsApp entre le champion corse Mohrad Amdouni et un dealer autour de l’achat d’hormones de croissance et d’EPO. Joint via sms, le champion nie en bloc. 

Par Laurent Vincensini

Amdouni champion d’Europe du 10.000 m à Berlin en août dernier, auteur d’un premier marathon fracassant à Paris en 2 h 09 en avril, des performances signées après des années de blessure, se serait-il dopé ?

C’est la question que suscite la chaîne de télé allemande ARD dans son enquête diffusée dans les prochaines heures, ce jeudi 3 octobre. 

Ses journalistes produisent un message WhatsApp qu’il présente comme explicite entre Amdouni et un dealer

Ce « personnage », connu dans le milieu de l’athlétisme, menace : « Si je ne reçois pas mon argent demain Morhad, tu vas le regretter, et ce sera toi le perdant dans l’affaire. Parce que je n’aime pas quand les gens m’utilisent pour leur bien. Juste pour que tu saches, tu as acheté un paquet d’EPO et tu as une boîte d’hormone de croissance ! Je vais te le dire une autre fois : je veux mon argent demain, 150 euros. Ça fait un an que je t’envoie des messages pour mon argent. » Précision importante, Amdouni ne répond pas à ce message
 

« Je n’ai rien à voir avec cela, rien »


Néanmoins, ARD affirme être entré en contact avec ce dealer qui assure bien avoir vendu ces substances interdites à Amdouni. Avec ces éléments, les journalistes allemands ont tenté de décrocher une interview d’Amdouni. En vain.

Nous, France 3 Corse, avons échangé par sms avec le natif de Porto-Vecchio. Touché moralement, Amdouni nous a néanmoins affirmé avec force : « Je n’ai rien à voir avec cela, rien. »
 
Le champion d’Europe du 10.000 m, Mohrad Amdouni, mis en cause dans une affaire de dopage
Intervenants - Extrait Documentaire A.R.D. Equipe - Laurent Vincensini ; Christophe Gineste.
 

Aucune procédure et aucune alerte


De son côté, la Fédération Française d’Athlétisme a fait valoir que son nouveau meilleur fondeur n’avait fait l’objet d’aucune procédure ni d'aucune alerte des organismes chargés de la lutte anti-dopage.

Les différents médias sport ou généraliste qui relaient l’affaire pointent la progression fulgurante d’Amdouni la saison dernière. Une saison couronnée par « l’Or » à Berlin sur le 10.000 m, ce qu’aucun Français n’avait jamais réalisé. Il convient malgré tout de rappeler que l’athlète corse avait déjà été sacré premier champion d’Europe Français, c’était en Junior sur le cross-country voilà 12 ans

Depuis le Porto-Vecchiais qui avait quitté son club bastiais de l’AJB avait, il est vrai, enchaîné les blessures. Les éléments d’ARD, une chaîne reconnue, s’ils sont solides, ne sont pas en tant que tels des éléments de preuve

Pourraient-ils malgré tout conduire les juridictions à ouvrir une procédure disciplinaire, alerter la justice ? Les jours prochains seront déterminants.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le champion d’Europe du 10.000 m, Mohrad Amdouni, mis en cause dans une affaire de dopage

Les + Lus