Clusters au centre de formation de l'ACA et au GFCA : aucun cas positif supplémentaire au lycée Saint-Paul

Publié le Mis à jour le

Le 14 janvier dernier, 15 adolescents et encadrants des centres et club de formation de l'AC Ajaccio et du GFCA ont été testés positifs à la Covid19 et placés à l'isolement. Sur les 70 tests effectués au sein du Lycée Saint-Paul où sont scolarisés les adolescents, tous se sont révélés négatifs. 

Au stade François-Coty, à Ajaccio, les entraînements s'enchaînent à leur rythme habituel. Sur la pelouse, les équipes Senior et Junior Féminines de l'ACA travaillent leurs passes en veillant à ne jamais se toucher. Depuis le début de la pandémie de Covid19, les contacts physiques sont interdits. 

Pourtant, le 14 janvier dernier, malgré les protocoles sanitaires stricts, 10 des 20 joueurs du centre de formation du club ajaccien ont été testés positifs au virus ainsi qu'un de leurs encadrants. Âgés de 16 à 18 ans et asymptomatiques, ils ont été placés à l'isolement, dans leur chambre du centre du sport et de la jeunesse corse, pour au moins sept jours. 

Par mesure de précaution, une quinzaine de personnes, personnels du club, ont été testés, considérés comme cas-contact potentiels. "Comme la liste des cas-contact n'est pas établie, ce soir [samedi 16 janvier], le match contre Caen se fera à huis-clos total. Il faut tout faire pour préserver au maximum les joueurs professionnels", explique Christian Leca, président de l'ACA. 

Une contamination au lycée Saint-Paul ? 

Dans le club de formation de la seconde équipe de football de la ville, le GFCA, cinq contaminations d'adolescents ont été constatées à la même période, tout comme un de leurs éducateurs. "Ils habitent tous dans le même logement. Les jeunes sont asymptomatiques et quatre d'entre eux sont scolarisés au lycée Saint-Paul", explique Anne-Marie McKenzie, médecin inspecteur de santé publique à l'agence régionale de santé (ARS) de Corse. 

Immédiatement, la classe concernée est fermée et un dépistage est organisé auprès de 70 personnes – les résultats, publiés ce samedi, sont tous négatifs. L'ARS établit un traçage, 21 cas-contact sont identifiés dans les différents établissements scolaires fréquentés par les cinq adolescents. Du côté de l'ACA, l'un des joueurs contaminés fréquente aussi le lycée Saint-Paul. 19 cas-contact sont identifiés parmi les élèves des établissements scolaires fréquentés par les acéistes. 

Si le président de l'ACA estime que les infections se sont faites à l'intérieur du lycée Saint-Paul, l'ARS n'est pas aussi catégorique. "On ne peut pas dire qu'ils ont été contaminés au sein de l'établissement, et on ne peut pas non plus affirmer qu'ils ont été contaminés au sein du club. Ils sont tous asymptomatiques donc c'est très difficile à déterminer", reprend Anne-Marie McKenzie. 

Le centre de formation de l'ACA est fermé par précaution. L'ensemble du groupe isolé sera testé une seconde fois le 20 janvier prochain.