• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : comment gérer l’augmentation de la consommation électrique liée à la canicule ? 

L'opérateur, ils sont sept à se relayer, contrôle à chaque instant que l'équilibre entre la production et la consommation d'électricité fonctionne bien. / © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA
L'opérateur, ils sont sept à se relayer, contrôle à chaque instant que l'équilibre entre la production et la consommation d'électricité fonctionne bien. / © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA

Alors que la Corse connaît un pic de chaleur significatif, la consommation électrique n'est pas encore à son plus haut niveau. Du côté d'EDF, on gère heure par heure la distribution du courant, anticipant même sur les besoins en alimentation.

Par France 3 Corse ViaStella

En matière de distribution du courant, tout se gère à Ajaccio, dans la tour de contrôle dédiée au dispatching électrique de l'île. L'opérateur, ils sont sept à se relayer, contrôle à chaque instant que l'équilibre entre la production et la consommation d'électricité fonctionne bien.

« À chaque instant dans l’année, on anticipe la consommation des jours et des semaines à venir en fonction des prévisions météorologiques que l’on reçoit. On adapte les moyens de production, leur disponibilité, pour faire en sorte de satisfaire cette consommation », indique François Luciani, chef de service gestion du système électrique de Corse. 
 
En matière de distribution du courant, tout se gère à Ajaccio, dans la tour de contrôle dédiée au dispatching électrique de l'île. / © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA
En matière de distribution du courant, tout se gère à Ajaccio, dans la tour de contrôle dédiée au dispatching électrique de l'île. / © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA
 

Le pic n’est pas encore atteint


Chaque jour, plusieurs scénarii sont donc envisagés pour anticiper sur la consommation, qui, actuellement s'est accélérée avec la hausse brutale des températures, provoquant le rush sur les ventilateurs, climatiseurs et autres appareils rafraîchissants. 

« Nous avons anticipé, à cause à cette période de canicule, nous avons beaucoup de monde qui nous sollicite pour tous ces produits. J’espère que l’on va satisfaire tous les clients parce que la demande est très forte. Les gens viennent les chercher en grande quantité, surtout pour des établissements », explique Christian Luccioni, responsable technique d’un magasin de bricolage. 
 
Corse : comment gérer l’augmentation de la consommation électrique liée à la canicule ? 
Intervenants - François Luciani, Chef de Service Gestion du système electrique Corse ; Christian Luccioni, Responsable technique Magasin de bricolage. Equipe - Marie Cristiani ; François Albert Bernardi ; Dominique Lameta.


Pour l'heure, même si la consommation monte en puissance, le pic n'est pas encore atteint. « On a aujourd’hui à la pointe soir des consommations qui sont à 340 mégawatt. Au plein cœur de l’été, on va encore monter la consommation jusqu’à atteindre environ 400 mégawatt. Ce sont de fortes consommations, mais qui restent inférieures à ce qu’on peut observer en hiver où on peut monter, en période de froid autour de 500 mégawatt », reprend François Luciani.

Des petits gestes simples pour mieux équilibrer la consommation électrique : bien fermer ses volets avant de partir à la plage et utiliser un maximum d'appareils ménagers le plus tard possible. 

 

Sur le même sujet

Sagone : à la découverte de l’ancienne cathédrale Sant’Appianu

Les + Lus