46 bateaux au départ du 24ème Tour de Corse à la voile

Le 24ème Tour de Corse à la voile s'élance le mercredi 18 octobre 2017 de Bonifacio. / © Yoann Urvoy / http://www.yotof.com
Le 24ème Tour de Corse à la voile s'élance le mercredi 18 octobre 2017 de Bonifacio. / © Yoann Urvoy / http://www.yotof.com

Ils sont 46 à prendre le départ mercredi à midi sous les falaises de Bonifacio pour le 24ème Tour de Corse à la voile, avec en ligne de mire pour les plus affûtés et les plus gros bateaux, le record détenu par Lionel Péan sur SFS (VOR 70), en 25h57'05". 

Par Grégoire Bézie / France 3 Corse ViaStella

Mais pour espérer faire tomber le record du Tour, les paramètres sont nombreux à maîtriser (bateau, skipper, équipage, conditions météorologiques…). Exigeante pour les hommes et le matériel, chaque édition réserve son lot de surprise et ses nombreux abandons. 

Après deux éditions où le Tour n'a été que l'ombre de lui-même en raison d'une météo particulièrement violente, les organisateurs espèrent bien pouvoir lancer les 50 concurrents autour de la Corse, mercredi à midi. 

Le parcours

Le parcours est le tour de la Corse sans escale, 250 milles (465 km), en contournant l’île selon un sens de rotation voté par les skippers la veille du départ. Pour cette 24ème édition, la météo prévoit plutôt un flux de Sud-Est, les coureurs partent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Ce vent devient même plus sensible selon Météo-France dans l'extrême Sud de l'île où il atteint près de 40 km/h en pointes, en sortie Ouest des Bouches de Bonifacio notamment.  

Dépat du Tour de Corse à la voile 2017
Fabian Graziani , 17 ans, Club de voile de Bonifacio; Germain Gauthier, équipage d'Antibes; Frédéric Verrons, organisateur du Tour de Corse à la Voile - France 3 Corse ViaStella - Stella Rossi, Jennifer Cappai-Squarcini

Les difficultés

Elles sont multiples: options, coup de baston, pot au noir, effets de côtes, la stratégie météo tient une part importante dans cette course. 250 milles (463 km) sans escale représentent un énorme challenge physiologique.

En moyenne pour les concurrents, le Tour de Corse est bouclé en deux jours et demi. C'est long et court à la fois. Long, car il faut vite s'imposer un rythme pour gérer au mieux la fatigue. Et court, car l'organisme n'a pas le temps en 56 heures de s'inscrire dans ce nouveau rythme.

Pour les concurrents, il s'agit donc de gérer au mieux un déficit de sommeil, pas toujours de bon conseil et de garder un maximum de lucidité dans le choix des options de course. Les calmes succèdent aux coups de vent, les caps réservent des accélérations, les golfes des molles et ainsi de suite...

18/10/2017 - Départ du 24ème Tour de Corse à la voile sous les falaises de Bonifacio (Corse du Sud) / © S. ROSSI / FTVIASTELLA
18/10/2017 - Départ du 24ème Tour de Corse à la voile sous les falaises de Bonifacio (Corse du Sud) / © S. ROSSI / FTVIASTELLA

Le classement

Il y a un classement pour chaque classe de voiliers et un classement général calculé selon un indice, appelé "rating". Ce rating prend en compte la performance de chaque voilier, sa vitesse, ses voiles, etc. Il permet d'attribuer un coefficient de compensation du temps réel chronométré lors d'une course afin d'obtenir un temps compensé, remettant tous les bateaux à armes égales.

Plus le rating d'un voilier est important plus il devra du temps à un autre voilier de rating inférieur. Ainsi, même si un concurrent franchi la ligne en premier, il peut se retrouver derrière son poursuivant au général. C'est la course dans la course !

Pour suivre l'évènement en direct, rendez-vous sur le site du Tour de Corse à la voile

Le record

Avis aux compétiteurs, le record du Tour de Corse à la voile est détenu depuis 2014 par le Français Lionel Péan et ses équipiers, bouclant le parcours de 250 milles (465 km) en 25h57'05" avec SFS, un monocoque de 70 pieds (21,50 m).




Sur le même sujet

Ajaccio - Une grue tombe dans le quartier des Salines

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne