• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio: une partie des employés de Muvistrada est en grève

Les grévistes de Muvistrada toujours en grève / © Viastella
Les grévistes de Muvistrada toujours en grève / © Viastella

Les négociations avec la direction ayant échoué, les syndicats FO et STC se sont mis en grève ce matin. Mais pour l'heure, le trafic n'est pas perturbé. Les grévistes réclament une égalité dans le traitement des salaires, et plus de moyens. 

Par Sébastien Bonifay

Ce matin, les bus de Muvistrada ont continué de circuler en ville, malgré les 50 % de grévistes que revendique l'intersyndicale FO-STC. Mais l'un de ces bus n'a pas suivi son trajet normal. Il a pris la direction des locaux de la CAPA.
A son bord, les personnels grévistes, bien décidés à se faire entendre.
les grévistes en route vers la CAPA / © Viastella
les grévistes en route vers la CAPA / © Viastella

Pour eux, les discussions n'ont abouti à rien avec la direction, et ils veulent désormais discuter avec les actionnaires de Muvistrada.
La ville d'Ajaccio, et la communauté d'agglomération.

Au coeur des revendications, les salaires, et la baisse des moyens. Selon Marcel Santini, le secrétaire régional de Force Ouvrière,  

A Muvistrada il y'a deux catégories de salariés dont les salaires sont bloqués depuis deux ans, alors que d'autres catégories connaissent des embellies régulières et bi-annuelles, et y a aussi des revendications liées au management de l'entreprise, à l'état du service public, dont on réduit les moyens tous les jours, au dépens des usagers.

Ce n'est pas la première fois que Muvistrada doit faire face à un conflit avec le personnel. L'année dernière, par deux fois, une partie du personnel s'était mobilisée. Une première fois en mai, la deuxième fois en octobre

Pour les grévistes, la direction a fait appel à des employés en CDD pour assurer le bon fonctionnement du réseau, et casser la grève. L'inspection du travail a été avisée.

De son côté, Muvistrada affirme que les CDD ont été embauchés indépendamment du conflit, dès le mois dernier. Quant à la question de l'augmentation des salaires, ce n'est pas gagné, apparemment, à en croire le directeur, Laurent Andarelli... 

Financièrement ca s'apparenterait à du suicide. On a une société qui a été recapitalisée à hauteur de 3 millions d'euros en décembre 2018, on a acheté trois bus hybrides à 460.000 euros pièce. Il y a beaucoup d'argent investi dans la société... Ce sont plutôt des solutions autres qu'il faut qu'on trouve, notamment des primes liées à l'activité.

Une délégation a été reçue par la collectivité de Corse à la mi-journée. Et pour l'heure, la grève est maintenue, le préavis est d'une durée illimitée...


Vous pouvez suivre l'état du trafic des bus à Ajaccio sur l'application CAPAMOVE et en cliquant ici

 


 

Sur le même sujet

Vincent Monnerie sillonne la Corse, armé de sa brouette, pour sensibiliser à la maladie de Charcot

Les + Lus