Cet article date de plus de 7 ans

10ème jour de grève dans les transports en commun ajaccien

Les salariés des TCA (transports en commun d’Ajaccio) ont dénoncé lundi 7 juillet le "blocage" de la situation et l’attitude de leur direction, alors que plus aucun bus ne circule dans la cité impériale depuis dix jours.
08/07/14 - 10ème jour de grève dans les transports en commun ajaccien (TCA)
08/07/14 - 10ème jour de grève dans les transports en commun ajaccien (TCA) © FTVIASTELLA
"Nous ne céderons pas et nous mènerons cette bagarre jusqu’au bout", ont indiqué les représentants de l’intersyndicale FO et CFE-CGE, lors d’une conférence de presse, lundi matin. 

Insistant sur le fait qu’un préavis de 21 jours avait était déposé, l’intersyndicale a déploré qu’"aucune négociation n’a pu être entamée". Les grévistes bloquent le dépôt, sur la zone industrielle du Vazzio, réclamant l'ouverture de négociations salariales. "Nous demandons à ce que la prime versée à certains salariés en 2013, soit étendue à tous et qu'elle soit doublée pour les conducteurs", a précisé pour l'intersyndicale, Marcel Santini. 

Dans un communiqué, la direction des TCA a réfuté ces accusations de blocage. Des mesures ont été proposées mais elles ont été "intégralement refusées". Il s’agissait d’"une évolution de la masse salariale de 0,5% supplémentaire" en complément "d'une augmentation de 3,83% négociée et acceptée en septembre 2013", a indiqué Marc Duboeuf, directeur du pôle régional du groupe Transdev. 

Du terrain social, le conflit glisse sur le terrain judiciaire. Les grévistes ont reçu des référés leurs demandant de quitter le dépôt qu'ils occupent depuis le début du conflit. Ils sont assignés au tribunal de grande instance d'Ajaccio, mercredi 9 juillet.

durée de la vidéo: 01 min 21
Poursuite de la grève aux TCA



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun grève mouvement social