Ajaccio : malgré des prix élevés, l’engouement populaire pour les oursins ne faiblit pas

À Ajaccio, la saison des oursins bat son plein. La pêche est autorisée depuis le 15 décembre et jusqu'au 15 avril. L'engouement pour le produit d'exception ne décline pas, malgré son prix qui lui ne cesse d'augmenter.

À Ajaccio, la douzaine d'oursins coûte 6 euros.
À Ajaccio, la douzaine d'oursins coûte 6 euros. © Jennifer Cappaï / FTVIASTELLA
L’oursin est la gourmandise de l’hiver. À Ajaccio, la saison a enfin commencé pour le plus grand bonheur des habitués. « On est accro à ça, on a été élevé à ça… Mais maintenant les oursins sont des produits de luxe, comme tout ce qui devient rare », sourit un Ajaccien. 
 
La saison des oursins bat son plein pour le plus grand bonheur des habitués.
La saison des oursins bat son plein pour le plus grand bonheur des habitués. © Jennifer Cappaï / FTVIASTELLA


Il y a 10 ans, la douzaine se vendait à 4 euros, aujourd’hui, il faut en compter 6. Dans certains restaurants, le prix peut monter jusqu’à 11 euros. « Ca s’explique par le coût de la vie. On est passé à l’euro et ça a eu des impacts sur tout », estime Pierrette Sandolo, poissonnière à Ajaccio. 
 
Ajaccio : malgré des prix élevés, l’engouement populaire pour les oursins ne faiblit pas


« Je vais me régaler »


Pourtant l’oursinade reste un rendez-vous populaire. Même si leur prix est élevé, les oursins sont toujours aussi appréciés et font presque partie du patrimoine de l’île. « Ça fait partie de ma culture, de mon éducation », livre une cliente d’un restaurant. « Je n’étais pas revenue en Corse depuis cinq ans et la première chose que je voulais faire, c’était manger des oursins sur le port d’Ajaccio. Je vais me régaler », confie une autre femme. 
 
Dans certains restaurants, la douzaine d'oursins se vend 11 euros.
Dans certains restaurants, la douzaine d'oursins se vend 11 euros. © Jennifer Cappaï / FTVIASTELLA


Sur les plages, certains préfèrent se jeter à l’eau, comme autrefois, et les pêcher eux-mêmes. « Le temps était clément donc on s’est dit qu’on allait se faire une oursinade avec la famille. C’est sympa, on est dehors, il y a du soleil, il y a tout ce qu’il faut », explique une femme. 

Sous le soleil, en terrasses ou sur le sable, les Ajacciens sont toujours aussi nombreux à déguster les oursins. Tous peuvent encore en profiter jusqu'au 15 avril.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie tradition culture