Ajaccio : manifestation des commerçants pour la construction rapide d’un nouveau parking 

© Frédéric Roche / FTVIASTELLA
© Frédéric Roche / FTVIASTELLA

La chambre de commerce est-elle allée trop vite en annonçant la construction d'un nouveau parking ? L'attente est forte chez les commerçants. Ils se sont rassemblés devant la préfecture ce jeudi pour demander le déplacement des phares et balises installés sur le terrain où est prévu le projet.

Par France 3 Corse ViaStella

Quatre associations de commerçants représentant plus de 300 professionnels rassemblées devant les grilles de la préfecture ce jeudi 21 février à Ajaccio. 

Les commerçants sont de plus en plus asphyxiés par la concurrence, et le manque de place de stationnement rend leur situation encore plus critique. Le projet de parking de 600 à 700 places sur le port de commerce, qui est réclamé à grands cris. 

 


Problème : le service des phares et balises, situé sur l'emplacement, doit déménager. « Ça va faire plus de quatre ans que les associations de commerçants se plaignent et alertent sur le besoin de stationnement. On a du mal à comprendre pourquoi, sur une solution qui serait accessible et relativement facile à résoudre, on bute encore sur ce genre de problématique », s’interroge Marina Fondacci, présidente de la fédération des associations de commerçants du centre-ville. 
 

« Il y a des locaux libres »


Du côté de la chambre de commerce, on dit ne pas comprendre. Le projet, d'un montant de 6 à 7 millions d'euros, est bouclé, et quant au déménagement du service : « Il n’y a aucun souci, même pour reloger le matériel. Ça peut se faire. Il y a déjà des locaux de libres pour ces personnes-là, situés à Aspretto. Ça peut se faire très rapidement », soutient Paul Marcaggi, président de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Corse-du-Sud. 

 
Ajaccio : manifestation des commerçants pour la construction rapide d’un nouveau parking 
Intervenants - Marina Fondacci, Présidente Fédération des associations de commerçants du centre ville ; Rita Beveraggi, Présidente comité de commerçants Rue Fesch ; Paul Marcaggi, Président C.C.I de Corse du sud. Equipe - Marie Cristiani ; Frédéric Roche ; Vanessa Alfonsi.


En réponse, la préfecture dit entendre l'urgence de la situation, mais déclare toujours attendre, depuis 2006, une proposition formalisée de la part de la CCI. Dès réception, l'État s'engage à l'étudier avec célérité.


 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus