• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : une opération de sensibilisation au don du sang au lycée Laetitia

Le camion de l'établissement français du sang a fait une halte au lycée Laetitia d'Ajaccio, le 11 avril, pour une opération de sensibilisation. / © Stella Rossi / FTVIASTELLA
Le camion de l'établissement français du sang a fait une halte au lycée Laetitia d'Ajaccio, le 11 avril, pour une opération de sensibilisation. / © Stella Rossi / FTVIASTELLA

Jeudi 11 avril, une opération de sensibilisation au don du sang a été organisée au lycée Laetitia d’Ajaccio. Objectifs : éduquer les lycéens à la citoyenneté, mais aussi trouver de nouveaux donneurs. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Un camion bleu et blanc a pris ses quartiers, le temps d’une journée, dans l’enceinte du lycée Laetitia d’Ajaccio.

C’est un véhicule de l’établissement français du sang (EFS). Il s’est arrêté dans la cour de l’établissement, jeudi 11 avril, pour une opération de sensibilisation au don du sang. 

 
© Stella Rossi / FTVIASTELLA
© Stella Rossi / FTVIASTELLA


Les étudiants s'y succèdent. « C’est la première fois, je me suis dit que ça pouvait peut-être sauver des vies. Tant que je pourrais le faire, je le ferais », indique Maria-Letizia, lycéenne. « J’ai décidé de donner mon sang parce que pour le moment, je ne peux pas aider les gens autrement pour l’instant. Donc je donne un coup de main comme ça », complète Imen, une autre lycéenne qui donne son sang pour la première fois également.
 

10 000 poches par jour 


L’EFS fait escale deux fois par an dans l’établissement ajaccien. « Toutes les initiatives participent à l’éducation à la citoyenneté et aux actions de solidarité font partie de la mission de l’école. C’est forcément bénéfique pour l’éducation de nos élèves », estime Sylvie Peraldi, proviseur du lycée Laetitia.
 
© Stella Rossi / FTVIASTELLA
© Stella Rossi / FTVIASTELLA


Pour pouvoir répondre à la demande des hôpitaux l’EFS doit prélever 10 000 poches de sang par jour. Il est donc important de trouver de nouveaux donneurs. « Le sang sert à de nombreux patients suite à une intervention chirurgicale, une maladie comme un cancer, qui peut nécessiter des transfusions sanguines régulières, ou également lors d’un accouchement difficile. Il y a plein de cas, en médecine, où la transfusion est indispensable », soutient Alexandre Talamoni, responsable communication EFS-PACA Corse. 

Aujourd’hui moins de 4 % de la population française donne son sang



 

Sur le même sujet

Corse : qu’est-ce que le collectif Patriotti qui appelle à la manifestation le 13 avril ? 

Les + Lus