• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ajaccio : toujours aucune nouvelle de Joseph Aimé

Joseph Aimé, 60 ans, a fui l'hôpital de Castelluccio à Ajaccio depuis mercredi 13 mars. Depuis il n'a donné aucun signe de vie. / © Document France 3 Corse Viastella
Joseph Aimé, 60 ans, a fui l'hôpital de Castelluccio à Ajaccio depuis mercredi 13 mars. Depuis il n'a donné aucun signe de vie. / © Document France 3 Corse Viastella

Joseph Aimé, 60 ans, a disparu de l’hôpital de Castelluccio mercredi. Depuis, il n’a donné aucun signe de vie. Des recherches ont été entamées le jour de sa disparition. Un chien Saint-Hubert est arrivé du continent ce dimanche 17 mars. 

Par A.A/France 3 Corse ViaStella

Cinquième jour de recherches à Ajaccio pour retrouver Joseph Aimé. Cet homme de 60 ans, résidant à Corte où il est gardien du cimetière, a fui l’hôpital de Castelluccio mercredi. 

Joseph Aimé est entré dans l’établissement la veille, dans un secteur libre, pour un diagnostic. Depuis un mois, ses proches s’inquiètent de ses « bouffées délirantes ». Des questionnements confirmés lors d’un pré-diagnostic du personnel médical. 

L’homme, qui n’a jamais suivi de traitement psychiatrique, et qui ne présente aucun danger pour autrui, veut s’éloigner d’un maximum de monde. Il craint d’être porteur d’une maladie contagieuse

 
Ajaccio : toujours aucune nouvelle de Joseph Aimé
Intervenants - Pascal, Adjudant chef gendarmerie nationale, maitre chien ; Michèle Aimé, Epouse de Joseph Aimé ; Carla Aimé, Fille de Joseph Aimé ; Albert Gabrielli, Cadre du Pôle psychiatrie adultes Equipe - Florence Antomarchi ; Thierry Guespin.
 

Saint-Hubert


Une situation qui rend les recherches difficiles, car Joseph Aimé pourrait avoir tendance à se cacher. Ce dimanche 17 mars, un chien Saint-Hubert, race connue pour son flair extrêmement développé, est arrivé du continent pour remplacer le berger malinois utilisé jusqu’alors. Il doit approfondir les pistes du premier chien qui a marqué à plusieurs endroits autour de l’hôpital de Castelluccio. 

Lundi 18 mars, la direction départementale de la sécurité publique a décidé d'élargir les recherches et d'effectuer des patrouilles dans les maisons isolées de la zone. 

De son côté, la famille de Joseph Aimé reste confiante. C’est un homme costaud, chasseur et qui connaît la nature. Sa femme le décrit en grande forme physique. Il y a quelques années, il a sauvé deux personnes de la noyade

Le jour de sa disparition, Joseph Aimé portait un tee-shirt gris avec un col bleu, d'un jogging bleu et de baskets. Une enquête a été ouverte pour disparition inquiétante par le parquet d'Ajaccio. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : du monde sur les plages pour profiter du beau temps du mois de juin 

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer