Économie : "avec le Big Tour nous espérons doubler le nombre d'entrepreneurs en Corse"

Publié le
Écrit par A.A. avec MF.G.

Promouvoir l'innovation et l'initiative dans les secteurs d'avenir. C'est le but du Big Tour, organisé par la banque publique d'investissement. Pour sa troisième édition, le rassemblement s'arrêtera à Ajaccio le samedi 25 juin. Patrice Bégay, directeur exécutif de Bpifrance a accordé un entretien à France 3 Corse ViaStella.

C'est une première depuis la création de l'événement. Samedi 25 juin, le Big Tour qui vise à promouvoir l'innovation et l'initiative dans les secteurs d'avenir marquera une étape à Ajaccio, Place Miot.

Un rassemblement organisé par la banque publique d'investissement qui a notamment accompagné 415 entreprises insulaires en financement, garanties et innovations, à hauteur de 208 millions d'euros en 2021. Tout au long de la journée, il sera proposé des débats, des rencontres, des opportunités, des jeux ou encore des concerts.

Patrice Bégay, directeur exécutif de Bpifrance, a accordé un entretien à France 3 Corse ViaStella.

Qu'est-ce que le Big Tour ?

Le Big Tour est le festival des entrepreneurs, de l'innovation et de l'emploi et nous pensons être un acteur très important avec nos partenaires locaux pour doubler le nombre d'entrepreneurs en France.

En Corse, on sait qu'un employé du privé sur deux gagne le Smic, est-ce que votre engagement auprès des entreprises comporte des contreparties avec par exemple des créations d'emplois ou de salaire ?

Quand on parle de création d'emplois en Corse, c'est très important, car c'est plus de 1.087 créations d'emplois accompagnées. Il y a beaucoup de travail également avec la région, qui va être partenaire de l'événement comme la ville, comme le Medef et la CCI. Toutes les parties prenantes, aujourd'hui, travaillent pour plus d'emploi, plus d'innovation et aussi plus d'export.

Il y a deux particularités en Corse : les problèmes de formation et les problèmes d'export …

La formation et l'export, ce sont des budgets très importants, c'est pour ça que nous avons créé au sein de Bpifrance une direction de l'accompagnement avec Bpifrance université dans l'ensemble de nos territoires y compris en Corse pour aussi accélérer ces entrepreneurs. Et donc de permettre, par exemple, à de belles PME de devenir des belles ETI. C'est pour ça qu'en 2021, nous avons aujourd'hui quatre entreprises accélérées qui se sont déployées, d'aller à l'international et d'innover.

Une fois le Big Tour passé à Ajaccio, combien d'entreprises nouvelles espérez-vous toucher ?

C'est très difficile de le dire avant l'événement. Mais je peux vous dire qu'il y a une très grosse mobilisation de toutes les entreprises de la Haute-Corse et de la Corse-du-Sud et également d'entrepreneurs qui ont réussi, même en dehors de la Corse, qui vont venir ici pour témoigner de l'importance de l'innovation et de l'export.