Hébergement d’urgence: encore des places disponibles en Corse

En juillet dernier, Emmanuel Macron ne voulait voir plus personne dans les rues d’ici la fin de l’année. En Corse, sur les 290 places en hébergement d'urgence disponibles, 248 sont occupées.

Illustration
Illustration © MAXPPP
« Je ne veux plus de femmes et d'hommes dans les rues d'ici la fin de l'année », avait déclaré Emmanuel Macron en juillet dernier. Une promesse non tenue au niveau national : le 115 est toujours saturé et de nombreux sans-abri se retrouvent sans solution.

En Corse, sur les 290 places d’hébergement d’urgence, 248 sont actuellement occupées, comme l’a déclaré la préfecture de Corse dans un communiqué publié vendredi. « Les structures d’accueil peuvent donc encore répondre à de nouvelles demandes d’hébergement. », poursuit le communiqué. De plus, en cas grand froid, 151 places supplémentaires pourraient être mobilisées.

Toujours des personnes dans les rues


En Corse, il existe 15 structures d’accueil dont 6 Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS), gérés par la Fédération des associations laïques et Éducation populaire ou par l’association Fraternité du partage : deux à Ajaccio, un à Porto Vecchio, deux à Bastia et un à Furiani.

Pourtant, malgré la quarantaine de places encore disponibles, certains continuent de dormir dans les rues, notamment en raison de l’effet de roulement : dans les hébergements d’urgence les bénéficiaires doivent quitter les lieux pendant 4 jours, toutes les 2 semaines.

durée de la vidéo: 02 min 12
Hébergement d’urgence : encore des places disponibles en Corse


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société