• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Prison d'Ajaccio : Antoine Pietri, en grève de la faim, transféré à l’hôpital

Antoine Pietri, détenu à la maison d'arrêt d'Ajaccio et en grève de la faim et de la soif depuis mercredi, a été transféré à l'hôpital. / © FTVIASTELLA
Antoine Pietri, détenu à la maison d'arrêt d'Ajaccio et en grève de la faim et de la soif depuis mercredi, a été transféré à l'hôpital. / © FTVIASTELLA

Antoine Pietri, en grève de la faim depuis mercredi, a été transféré à l’hôpital d’Ajaccio ce lundi 12 août. Ce détenu de la maison d'arrêt d'Ajaccio, est en détention provisoire depuis 18 mois. Mis en examen pour l'assassinat de Patrick Julien à Soccia fin 2017, il clame son innocence. 

Par A.A / France 3 Corse ViaStella

Il est environ 7 h 30, ce lundi 12 août, lorsque le codétenu d’Antoine Pietri prévient le personnel de la maison d’arrêt d’Ajaccio. Le jeune homme, en grève de la faim et de la soif depuis mercredi dernier, convulse

Le détenu est immédiatement transféré vers le centre hospitalier d’Ajaccio, et reprend connaissance dans l’ambulance qui l’y conduit. « Monsieur Pietri est déterminé. Il ne s’agit pas d’une posture. Malgré notre volonté de lui faire renoncer à cette décision terrible, il n’a rien voulu entendre. Il ira jusqu’au bout. Il m’a dit très clairement que selon lui, c’était la liberté ou la mort. Pour moi le magistrat instructeur porte la charge de cet état et de cette situation », a indiqué samedi, maître Anna-Maria Sollacaro, avocate d’Antoine Pietri.

 
ITW - avocate Antoine Pietri, grève de la faim et de la soif
Intervenant - Maître Anna-Maria Sollacaro, avocate d’Antoine Pietri. Images : Ophélie Perroux.
 

« C’est une urgence extrême »


La Ligue des droits de l'Homme (LDH) section Corse a également interpellé l’institution judiciaire. Elle s’interroge sur le respect de la présomption d’innocence. « C’est une peine avant tout jugement. Ce qui nous interpelle aussi aujourd’hui c’est une urgence extrême. Cette personne est en grève de la faim et de la soif et l’on sait très bien qu’un diagnostic vital est engagé au bout de trois jours en moyenne », soutient André Paccou, porte-parole de la LDH-Corse.

 
ITW - LDH Corse Antoine Pietri grève de la faim et de la soif
Intervenant - André Paccou, porte-parole de la LDH-Corse. Images : Norbert Cohen.


Antoine Pietri, 28 ans, est en détention provisoire à la maison d’arrêt d’Ajaccio depuis 18 mois. Mis en examen pour l’assassinat de Patrick Julien à Soccia, fin 2017, il clame son innocence.  


 

Sur le même sujet

Propriano : les missions de surveillance des bénévoles de la SNSM

Les + Lus