Au terme d'un suspense haletant, Ajaccio s'est offert le deuxième trophée de son histoire en remportant dans sa salle la Supercoupe messieurs aux dépens du Paris Volley (3-2), quelques heures après le net succès de Saint-Raphaël face à Cannes (3-0) dans l'épreuve féminine.

Menés deux sets à un, le GFC Ajaccio, lauréat de la dernière Coupe de France a renversé la situation et a conclu la partie au tie-break sur sa quatrième balle de match (score final: 23-25, 27-25, 21-25, 25-20, 18-16) après une énième erreur de l'équipe de la capitale. 

Le Paris Volley, champion de France en titre, avait pourtant repris l'ascendant dans cette manche décisive (8-6) mais ses trop nombreuses fautes, notamment six services ratés consécutivement, ont pesé lourd dans la balance.


Saint-Raphaël l'emporte chez les dames


Chez les dames, il n'y a guère eu de suspense, si ce n'est dans la troisième manche. Saint-Raphaël a infligé une nouvelle défaite à Cannes (25-16, 25-22, 28-26) dans une réédition de la dernière finale du Championnat de France. Le sélectionneur de l'équipe de France masculine Laurent Tillie aurait rêvé mieux pour ses débuts en compétition sur le banc cannois.

"On a été pris par l'enjeu. Dans les deux premiers sets, on a commis beaucoup de fautes directes en attaque, au service et dans la réception. On revient bien dans le troisième set mais cela n'a pas suffi", a commenté le coach au micro de la chaîne L'Equipe, en soulignant la qualité de la prestation de ses adversaires.

Son club aura l'occasion de prendre sa revanche dès la première journée de la Ligue A, le 23 octobre.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité