• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le berger corse qui exporte son fromage jusqu'aux plus grandes tables de France

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Jean-François Brunelli élève ses brebis à Porticcio, sur la Rive-Sud du golfe d'Ajaccio, là où était déjà installée sa famille en 1830. Ce berger exporte une partie de ses fromages sur le continent jusqu'aux tables de présidents. Portrait.

Par France 3 Corse ViaStella

Quand on demande à Jean-François Brunelli combien il a de bêtes, il répond : "quelques-unes" et il sourit.

Il a 130 brebis en réalité, qui passent à la traite chaque jour. Certaines ont des marques qui servent "à la préparation à l'insémination artificielle". Pour les choisir, c'est "en fonction des rendements laitiers". Les meilleures brebis sont ainsi sélectionnées.

Le berger corse qui exporte son fromage jusqu'aux plus grandes tables de France
Intervenants : Jean-François Brunelli, berger; Sylvie, compagne de Jean-François Brunelli; Antoine Gardella, conseiller Séjour - Office de Tourisme du Pays d'Ajaccio - France 3 Corse ViaStella - Céline Lerouxel, Jennifer Cappai-Squarcini

A 63 ans, il ne se ménage pas. Dès que la traite est finie, il court pour stocker le lait : "je suis dans une fabrication à l'ancienne, il ne faut pas que le lait refroidisse, sinon il caille et ça va être galère".

Pendant ce temps-là, Sylvie descend à la cave pour s'occuper des fromages. Ancienne contrôleuse de gestion dans une grande marque automobile, elle a tout quitté il y a 4 ans pour s'installer avec Jean-François, désormais son compagnon.

"Je ne pensais pas un jour que je vivrais un jour ma vie ici, que je changerai la vie parisienne contre la vie en Corse", explique-t-elle.

Leur fromage est un vrai succès : ils exportent sur le continent. Ils ont même fourni le George-V, Matignon ou l'Élysée.

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus