• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Courses hippiques : dans les coulisses de Viseo

La quatrième réunion de courses de la saison a eu lieu à l'hippodrome de Viseo, ce dimanche 18 août / © FTViaStella / BONTE BARATCIART Cécile
La quatrième réunion de courses de la saison a eu lieu à l'hippodrome de Viseo, ce dimanche 18 août / © FTViaStella / BONTE BARATCIART Cécile

L'hippodrome de Viseo accueille cette saison encore des réunions de courses hippiques. A Zonza, les parieurs et les passionnés sont au rendez-vous dans ce décor extraordinaire. Et si le spectacle se passe sur la piste, côté coulisses, tout est mis en oeuvre pour assurer de belles prestations.

Par A.B / FTViaStella

Chips, terrine, cake salé ou encore salade composée... Tous réunis autour d'une table de pique-nique, un seul objectif pour les écuries Bardini : reprendre des forces.

Car ce dimanche 18 août, à Viseo, l'hippodrome le plus haut d'Europe, c'est jour de course. La saison 2019 de ces rencontres hippiques à Zonza (Corse du Sud), lancée le 1er juillet, arrive presque à son terme. 

Pas question pour autant pour entraîneurs, jockeys et propriétaires de relâcher un peu tôt leurs efforts : aussitôt la courte pause déjeuner terminée, toute l'attention se reporte immédiatement sur les chevaux.
 
Les chevaux sont au centre de toutes les attentions, à quelques minutes du départ de la première course / © FTViaStella / BONTE BARATCIART Cécile
Les chevaux sont au centre de toutes les attentions, à quelques minutes du départ de la première course / © FTViaStella / BONTE BARATCIART Cécile
 

Concurrence amicale


Au total, ce dimanche, une vingtaine d'écuries ont fait le déplacement.

Et si chacun espère remporter la victoire dans les sept courses qui se succèdent sur la journée, ici, pas de place pour le mauvais esprit : les concurrents sont avant tout des amis.

"Quand on a besoin d'un coup de main, on sait qu'on est toujours là les uns pour les autres, assure Yannick Jan, ancien jockey désormais entraîneur. C'est ça qui est important."
 
Derniers ajustement des fers par le maréchal-ferrant avant le départ des courses / © FTViaStella / BONTE BARATCIART Cécile
Derniers ajustement des fers par le maréchal-ferrant avant le départ des courses / © FTViaStella / BONTE BARATCIART Cécile
 

Concentration


Quand vient l'heure des derniers préparatifs, du côté des jockeys comme des propriétaires, la concentration est de mise.

Antoine Bardini, le propriétaire des chevaux, insiste sur l'enjeu de ces courses, notamment après une prestation décevante de ses bêtes aux dernières rencontres : "Il y a 15 jours, mes chevaux n'ont pas très bien couru, ils ont eu des petits problèmes de santé..."

Désormais soignés, ce passionné de courses hippiques veut croire que "tout est rentré dans l'ordre", même s'il ne cache pas une petite appréhension.
 

Foule nombreuse 


Le départ est donné, et devant une foule attentive, les chevaux et leurs jockeys s'élancent. 
 
Le public est venu en nombre pour assister à ces rencontres hippiques / © FTViaStella / BONTE BARATCIART Cécile
Le public est venu en nombre pour assister à ces rencontres hippiques / © FTViaStella / BONTE BARATCIART Cécile

Mais déjà, Antoine Bardini grimace. Sur les premières courses, ses chevaux n'obtiennent pas les résultats espérés. "Je pensais que ça allait, mais les deux ont mal couru... Je m'inquiète pour la suite de la réunion."

Les efforts finissent cependant par payer pour l'écurie Bardini : pour les deux dernières courses, les chevaux partants ont fini sur le podium, en 2ème et 3ème position.

Rendez-vous maintenant le 25 août, date de la dernière rencontre de l'année, pour fouler à nouveau le sol de cet hippodrome.

Avant de revenir en été 2020 pour défendre à nouveau son titre.
 
Courses hippiques : dans les coulisses de Viseo
Intervenants : Aline Ferir - Yannick Jan, ancien jockey et entraîneur - Antoine Bardini , propriétaire de chevaux - Marie-Catherine Casaroli, éleveuse. Equipe : PERROUX Ophélie - BONTE BARATCIART Cécile - DELSOL Jean-Jérôme


 

Sur le même sujet

Ajaccio : le succès des glaces artisanales et locales

Les + Lus