• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fiera di san Roccu : A Renno, les habitants tentent de maintenir la tradition

Crée en 1920, la foire de saint Roch est l'une des plus anciennes de Corse / © Martin Cauwel / FTViaStella
Crée en 1920, la foire de saint Roch est l'une des plus anciennes de Corse / © Martin Cauwel / FTViaStella

La foire de saint Roch a longtemps été une des plus grandes fêtes agricoles de l'été. Cette époque semble aujourd'hui révolue. Mais pour sa centième édition, les habitants de la micro-région de Renno essaient tant bien que mal de faire perdurer la tradition.

Par A.B / FTViaStella

Cent ans, ça se fête. Alors pour sa centième édition, la fiera di San Roccu, à Renno, a mis les petits plats dans les grands, en engageant notamment trois chefs gastronomiques insulaires.

Il fut un temps où la foire était une des plus grandes fêtes agricoles de l'été. Mais avec les années, l'excitation autour de cet événement s'est essoufflée. 


"Faire revivre la foire"


Il faut que ça perdure


Ce qui n'a pas empêché la tradition religieuse de rester toujours ancrée autour du saint patron du village.  

Et dans les 5 baraques installées sur le champ de foire, les jeunes de la micro région tentent de perpétuer la tradition.

"C'est pour faire vivre ma région et pour faire revivre cette foire qui en a grandement besoin, explique Dumè Gardella, qui s'occupe d'un stand de boissons. Il faut que ça perdure. Ca fait 100 ans qu'elle y est, c'est dommage de ne pas continuer."
 
rennu
Equipe : WOLINSKY Sylvie - CAUWEL Martin - DELSOL Jean-Jérôme
 

Attirer les plus jeunes


A coté des artisans et producteurs locaux, un espace conséquent est réservé aux stands forains. Tir à la carabine, lancer de boule sur des portraits caricaturaux de politiques, autos-tamponneuses...

De quoi attirer la nouvelle génération, espèrent les organisateurs, et faire partager des moments privilégiés entre amis ou en famille. 

Des familles comme celles de Lucie Susini, qui habite près de Renno depuis des années. Et ce vendredi 16 août, elle s'est rendue à la foire de Saint Roch avec son fils.
 

La foire du village, c'est toute mon enfance


Une façon de quelque part de perpétuer la tradition, elle qui se souvient du temps où la foire était encore au centre de toutes les attentions :

"La foire du village, c'est toute mon enfance. On attendait saint Roch parce que ca marquait la fin de l'été, donc tous les villages se retrouvaient ici. Il y avaient des baraques, des jeux... C'était vraiment la fête."
  

Concurrence rude


Si l'investissement des organisateurs aura permis cette année encore de célébrer la foire et son centième anniversaire, maintenir ces petits rendez-vous annuels est une tâche compliquée.

Et d'autant plus qu'entre foires, festivals, et concerts, l'été, la concurrence est de plus en plus rude.


 

Sur le même sujet

Les élections présidentielles tunisiennes vues de Corse

Les + Lus