Bureaux du Syvadec occupés : la réunion de la “dernière chance” n’aboutit pas

Bureaux du Syvadec occupés : la réunion de la "dernière chance" n’aboutit pas
Brigitte Artily, Pa U Pumonte Pulitu, Catherine Luciani, directrice du Syvadec - France 3 ViaStella - Marie-Françoise Stefani, Franck Rombaldi, Jean-Jérôme Delsol

Le collectif Pà un Pumonte Pulitu occupe toujours les locaux ajacciens du Syvadec, et ce malgré une ordonnance du tribunal administratif leur demandant de quitter les lieux. Leurs revendications : pas de nouvelle plateforme de compostage à Vico.

Par France 3 Corse ViaStella

C'était la réunion de la dernière chance. Une représentante de la préfecture accueille les militants écologistes du collectif Pà un Pumonte Pulitu. Objectif : tenter une médiation.

« Le préfet n’a aucune compétence pour les décisions. Il ne prend pas partie forcément mais en tout cas, c’est un médiateur et il fera le nécessaire pour avoir une médiation avec nos opposant, ce qui est le Syvadec », explique Brigitte Artily, Pa U Pumonte Pulitu.

Les militants écologistes occupent les locaux du Syvadec depuis 9 jours. Ils demandent l'abandon du projet de plateforme de compostage de Vico qui  pourrait traiter les bio-déchets de la région d'Ajaccio. Le Syvadec demande leur expulsion. 

« Nous travaillons avec l’ensemble des acteurs concernés à la recherche des meilleures solutions et y compris à des solutions alternatives au projet initial que nous avons proposé sur ce site et qui n’est pas formalisé à ce jour. Je tiens à la rappeler. Et nous pouvons déplorer l’empêchement que nous avons de travailler actuellement », affirme Catherine Luciani, directrice du Syvadec.

Le collectif écologique a rejoint les locaux du Syvadec pour poursuivre l'occupation. Ils devaient rencontrer en fin d'après-midi le président de la Collectivité de Corse.

Sur le même sujet

San Martino di Lota - La colère des commerçants face aux travaux EDF

Près de chez vous

Les + Lus