La célébration de la Saint-Antoine, une des dernières traditions du temps où Mezzavia n’était qu’un petit village

Saint-Antoine Abbé est la saint-patron de la paroisse de Mezzavia. Dans l’église, les fidèles se sont occupés des derniers préparatifs, ce jeudi 16 janvier, en vue de la traditionnelle célébration qui permet à tous les habitants de se retrouver. 

Saint-Antoine Abbé est la saint-patron de la paroisse de Mezzavia.
Saint-Antoine Abbé est la saint-patron de la paroisse de Mezzavia. © FTVIASTELLA
À Mezzavia, autour de Saint-Antoine Abbé, trois fidèles fabriquent des bouquets de fleurs qu’elles fixent au pied de la statue en vue de la traditionnelle célébration. « On apporte un peu de verdure et on met tous quelque chose pour acheter les fleurs », explique Jeanine Torre, une fidèle. 

Cette célébration est aussi le jour de la tradition des panioli. Des petits pains, bénis, distribués aux habitants à la fin de la cérémonie. Mais ils sont peu nombreux à savoir les fabriquer comme autrefois. « On n’est plus que deux à pouvoir faire les petits pains. Les boulangers le font, mais ce sont des gros trucs… Chez nous, ce n’est pas ça. Et puis maintenant les boulangers ne veulent même plus en faire parce que c’est trop long », déplore Catherine Corticchiato, une fidèle. 

 
La Saint-Antoine, une des dernières traditions du temps où Mezzavia n’était qu’un petit village
 

« C’est l’occasion pour tous de se rencontrer »


Saint Antoine Abbé, moine égyptien du IIIe siècle constitue une figure importante pour les catholiques. À Mezzavia, cette célébration a aussi un rôle qui peut aller au-delà de la foi. « C’est la fête du saint patron de la paroisse, ça a une importance religieuse, mais la religion n’a pas que des considérations spirituelle, c’est aussi des considérations humaines et c’est l’occasion pour tous de se rencontrer », précise Frédéric Desprès, curé de l’ensemble interparoissial de Mezzavia et Alata.

La Saint-Antoine est l'une des dernières traditions qu'il reste du temps où Mezzavia n'était qu'un petit village. Une tradition que les habitants espèrent voir vivre encore longtemps.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société tradition culture
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter