Cet article date de plus de 4 ans

Corse - A la recherche des secrets de l'épave des Sanguinaires

L'épave des Sanguinaires serait un bateau de commerce du XVIe siècle. Découverte en 2005, les recherches n'ont commencé que 10 ans après. Et elle est loin d'avoir livré tous ses secrets.
C'est la deuxième année que des archéologues vont retrouver cette épave. Elle se situe à la passe des Sanguinaires, à l'entrée du golfe d'Ajaccio. En 2005, les archéologues ont découvert un site à 19 mètres de fond.

Une encre est toujours visible. Sous un tas de bloque de chaux, ils ont aussi extrait des maillets, des outils pour travailler la pierre.

A la main, ils déblaient et prélèvent des bols, des fragments d'assiettes : des céramiques pisano-ligures.

"On les trouve plaquées contre la coque ou alors entre les varangues, elles ont été protégées par le bois", explique Hervé Alfonsi, archéologue sous-marin.

Et de poursuivre : "Ce sont des poteries qui datent du XVIe siècle. Cela fait plus de 500 ans qu'elles sont dans l'eau."

durée de la vidéo: 01 min 54
Corse - A la recherche des secrets de l'épave des Sanguinaires ©France 3 Corse ViaStella

Aux vues des céramiques, cette épave pourrait être celle d'une petite caravelle du XVIe siècle. Ce serait un bateau venant de Gênes transportant du matériel pour la construction des tours génoises.

"C'étaient des bateaux de charge qui devaient faire une vingtaine de mètres de long et qui importait, disons en France, de la céramique mais aussi n'importe quel matériaux", pense Jean-Pierre Joncheray, archéologue sous-marin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archéologie culture patrimoine histoire sorties et loisirs mer