Cet article date de plus de 3 ans

Déchets: la Corse investit dans sa première plate-forme de compostage

Premier pas vers la fin du "tout enfouissement", la Corse a inauguré mercredi sa première plate-forme publique de compostage à Viggianello (Corse-du-Sud). 
Déchets: la Corse investit dans sa première plate-forme de compostage
Déchets: la Corse investit dans sa première plate-forme de compostage © SYVEDEC
Cette nouvelle installation vise à réduire la part de biodéchets enfouis sur l'île, qui ne dispose d'aucun incinérateur.

Avec seulement deux centres d'enfouissement toujours en fonctionnement et quasi arrivés à saturation, la Corse, qui a longtemps misé sur ce seul mode de traitement des ordures, est régulièrement en proie à une crise des déchets.

Chargé de la question, l'exécutif nationaliste à la tête de la région à adopter un plan qui vise à réduire de 60% les déchets à enfouir d'ici 2021.

Déchets: la Corse investit dans sa première plate-forme de compostage

Installée sur une surface de 2000m2, la plate-forme pourra accueillir jusqu'à 600 tonnes de déchets verts et 600 tonnes de biodéchets par an.

Un intérêt majeur d'un point de vue environnemental, mais aussi économique puisque le compost biologique qui y sera produit sera utilisé pour l'agriculture locale.

Des installations du même type sont prévues sur les régions de Corte, Bastia, Ajaccio, en Balagne et sur le Sud de la Corse, a également indiqué le président du Syvadec, qui vise une réduction de 30% des biodéchets à enfouir.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société