Municipales d'Ajacccio : Jean-Marc Lanfranchi tête de liste pour Core in Fronte

Jean-Marc Lanfranchi, candidat Core in Fronte à Ajaccio / © Viastella
Jean-Marc Lanfranchi, candidat Core in Fronte à Ajaccio / © Viastella

L'avocat ajaccien s'est déclaré, hier, candidat aux municipales de mars prochain pour Core in Fronte, à la tête de la liste Aiacciu in core. Le premier tour, où seront présentes trois listes nationalistes, s'annonce agité...

Par Sébastien Bonifay

Ce n'est pas vraiment une surprise.

A Ajaccio comme à Bastia, il y aura trois listes nationalistes sur la ligne de départ pour les municipales de mars prochain.

L'avocat Jean-Marc Lanfranchi mènera la liste Core In Fronte

Le parti, qui n'est pas allié au PNC et à Femu à l'Assemblée de Corse, n'est pas comptable de leur bilan aux affaires.
Et entend bien le faire savoir.
 
Annonce de la candidature à Ajaccio / © viastella
Annonce de la candidature à Ajaccio / © viastella


Jean-Marc Lanfranchi veut proposer une alternative au nationalisme de ses concurrents : "Ca permettra aux ajacciens de voir véritablement ce qui est proposé et ce vers quoi on veut tendre... On a une première liste, qu'on dit nationaliste, celle de monsieur Miniconi, mais je ne sais pas trop ce qu'elle est véritablement, et il y a aussi celle de mon confrère, qui a pris le départ très rapidement, mais là encore, du concret je n'en ai pas vu non plus."

Le confrère de Jean-Marc Lanfranchi c'est l'avocat Jean-François Casalta, qui est candidat du PNC et de Corsica Libera. 
Les deux mouvements, alliés de Femu au sein de Pè a Corsica, ont dû se résoudre à partir sans ce dernier. 

Femu veut faire cavalier seul 

Le parti de Gilles Simeoni aurait acté un accord cette semaine avec Jean-André Miniconi, qui mènerait donc sa propre liste. 

Le président de l'exécutif compte bien sur les municipales pour asseoir la suprématie de Femu a Corsica dans le camp nationaliste. 
Et prouver qu'il n'a besoin de personne, en tout cas pas de Corsica Libera, pour s'imposer dans les urnes. 
 
La très convoitée mairie d'Ajaccio / © Via Stella
La très convoitée mairie d'Ajaccio / © Via Stella


Un pari risqué, et une division qui pourraient bénéficier à Core In Fronte, troisième voie séduisante pour les électeurs nationalistes déçus. 
Un pari d'autant plus risqué qu'il pourrait aussi bénéficier à Laurent Marcangeli, le maire sortant...
 
Aiaicciu in Core
Intervenants - Luc Bernardini Liste " Aiacciu in Cori " Jean-Marc Lanfranchi Tête de liste " Aiacciu in Cori " Equipe - MARCHIANI Jean-André LUCIANI Lionel



 

Sur le même sujet

Les + Lus