• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Paese di Lava : rassemblement de soutien au directeur menacé de licenciement pour faute lourde

Mobilisation autour du directeur du centre de vacances Paese di Lava ce jeudi 9 mai. / © Stella Rossi / FTVIASTELLA
Mobilisation autour du directeur du centre de vacances Paese di Lava ce jeudi 9 mai. / © Stella Rossi / FTVIASTELLA

Mobilisation autour du directeur du centre de vacances Paese di Lava ce jeudi 9 mai. Frédéric Colonna est menacé de licenciement pour faute lourde par les dirigeants de l’établissement. Cette sanction intervient après un conflit qui a eu lieu en avril. Les salariés et les syndicats protestent.

Par France 3 Corse ViaStella

Frédéric Colonna est le directeur de Paese di Lava, un village de vacances géré par le commissariat à l'énergie atomique. Mais il est actuellement sous la menace d'un licenciement pour faute lourde

En cause : un conflit, en avril dernier, où des syndicalistes du STC [syndicat des travailleurs corses] auraient eu une violente altercation avec leur hiérarchie parisienne.

 
Paese di Lava : rassemblement de soutien au directeur menacé de licenciement pour faute lourde
Intervenants -Frédéric Colonna, Directeur du Village de vacances de Paese di Lava ; Céline Galdini, Délégué syndicale STC du Village de vacances ; Cathy Barbagelata, Secrétaire générale CFDT Corse, Equipe - Stella Rossi ; Stéphane Agostini ; Mattea Luccioni.

 
Faux selon le directeur. « Il y a de la vidéo-surveillance, il y a des témoignages, qui attestent que ce qu’ils appellent une agression n’est ni plus ni moins qu’une altercation ou une discussion un petit peu vive. Et au moment des faits, j’avais été écarté des locaux par les salariés », indique-t-il. 
 


« Tous les salariés sont avec lui »


Même sentiments pour la quarantaine de salariés de l’établissement qui ont organisé ce jeudi 9 mai un rassemblement de soutien en présence de maires et d’élus de la majorité territoriale. « Je connais Paese di Lava, je connais Frédéric Colonna, il a fait du bon travail depuis cinq ans. Il a remonté cette structure, ils sont en excédent. Tous les salariés sont avec lui », explique Cathy Barbagelata, secrétaire générale CFDT Corse.

 
La quarantaine de salariés de l’établissement ont organisé un rassemblement de soutien en présence de maires et d’élus de la majorité territoriale. / © Stella Rossi / FTVIASTELLA
La quarantaine de salariés de l’établissement ont organisé un rassemblement de soutien en présence de maires et d’élus de la majorité territoriale. / © Stella Rossi / FTVIASTELLA


La voix des salariés sera-t-elle entendue ou bien les dés sont-ils déjà jetés ? Frédéric Colonna doit se rendre à Paris vendredi pour un entretien préalable à licenciement. Sollicitée, la présidente de l'association Paese di Lava, et gestionnaire du site, n'a pas souhaité s'exprimer.



 

Sur le même sujet

Paese di Lava : rassemblement de soutien au directeur menacé de licenciement pour faute lourde

Les + Lus