• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Toujours plus d’artisans et de curieux au marché de Noël d’Appietto

La dixième édition du marché de Noël d’Appietto a accueilli ce week-end beaucoup de monde. La manifestation a encore réuni plus d'exposants que les années précédentes : cent, très précisément, avec notamment de jeunes artisans.

Par France 3 Corse ViaStella

Éva Diesel qui participe actuellement à son premier marché de Noël à Appietto présente ses confits du maquis. D’autres artisans y présentent également leur production comme Bastien et sa gamme de bijoux. « Pour différencier notre production on va travailler sur des pierres naturelles ou semi précieuses.

On reste sur des pierres de qualité. On sélectionne nos pierres à travers le monde et après on compose des associations de pierres différentes
», indique-t-il.

À côté, les boules de Noël très précieuses d’Aurélie Giovanetti. « C’est de la porcelaine de Limoges. Comme c’est la spécialité au niveau porcelaine, c’est la meilleure qualité, je préfère rester sur du français. Et peinture je ne fais quasiment que de l’or 12% », précise-t-elle.

Toujours plus d’artisans et de curieux au marché de Noël d’Appietto
Intervenants : Bastien Rebatel Atelier de création " A Manu " ; Aurélie Giovanetti Création " Maria-Monica " ; Gino Lombardo Adjoint à la municipalité d'Appietto. Reportage : CRISTIANI Marie ; LAPERA Stéphane ; LAMETA Dominique.

150 bénévoles


Au total, cent artisans et producteurs se sont installés pour la deuxième année consécutive au pied du mont Gozzi.

Le marché est porté depuis 10 ans par 150 bénévoles qui ont fait de la manifestation un rendez-vous incontournable. « Vous êtes sur un marché, vous êtes sur l’extérieur. On ne veut plus s’enfermer. Les galeries c’est bien beau mais quand il fait beau … On est à Ajaccio, on vient là on respire », note Gino Lombardo, adjoint à la municipalité d'Appietto.

Et un visiteur de taille a été annoncé en clôture du marché : le Père Noël, rien de moins que ça, qui doit toujours être sur place.


Sur le même sujet

Plaine orientale : un drone « intelligent » pour adapter le travail sur les exploitations agricoles 

Les + Lus