Trafic de stupéfiants : un surveillant de la prison d'Ajaccio mis en examen

L'employé de la pénitentiaire a reconnu avoir introduit des objects illicites derrière les murs de la maison d'arrêt de Corse-du-Sud pour les fournir aux prisonniers. Il a été mis en examen notamment pour "trafic de stupéfiants". 

Illustration/ Dans les couloirs de la prison d'ajaccio
Illustration/ Dans les couloirs de la prison d'ajaccio © Pascal Pochard-Casabianca/AFP

C'est à la suite de dénonciations venues de plusieurs détenus que les autorités ont eu vent d'un trafic mis en place à l'intérieur de la prison d'Ajaccio. 

Un trafic organisé 

"On nous a informé que des surveillants, et plus particulièrement l'un d'entre eux, participaient à l'introduction d'objets extrêmement variés au sein de la maison d'arrêt", a déclaré Carine Greff, la procureure de la république d'Ajaccio. 

© France 3 Corse ViaStella

Ce dernier, interpellé par la police, a avoué aux enquêteurs qu'il avait effectivement fait passer plusieurs choses à des détenus, "à leur demande"

Détention provisoire

Des fouilles qui ont été effectuées en fin de semaine dernière dans l'établissement sont venues confirmer le trafic, selon le parquet. 

Une information judiciaire a été ouverte et confiée à un juge d'instruction. Le surveillant pénitentiaire a été mis en examen pour "corruption", trafic de stupéfiants", et "remise d'objets illicites à détenus". Il a été placé en détention provisoire à la prison de Borgo. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société drogue faits divers