Cet article date de plus de 3 ans

La justice confirme la démolition d’une "bergerie rénovée" sans permis

Le tribunal d'Ajaccio a confirmé vendredi 23 juin la démolition d'une habitation de 70 m2, construite sans permis à Bitalza, dans l'Extrême sud de la Corse. 

Photographie de la construction jugée illégale par U levante, en septembre 2015 à Bitalza (Corse du Sud)
Photographie de la construction jugée illégale par U levante, en septembre 2015 à Bitalza (Corse du Sud) © U Levante /
C'est l'association de défense de l’environnement U Levante qui avait porté l'affaire en justice.

Présentée comme la réhabilitation d'une bergerie typique corse par son propriétaire, cette habitation de 70 m2 avait été érigée sans permis de construire sur un espace boisé classé et inconstructible, indique l’association sur son site.

"Quand on veut aménager le secteur de Bitalza, la municipalité doit faire comme dans n’importe quelle commune en France, remettre sur le tapis la discussion du PLU et dire "on prévoit des aménagements, on prévoit la reconstruction de bergerie", (…) mais ça ne se fait pas ici parce que le maire a décidé de laisser faire pour telle ou telle construction (...) à la tête du client", avait indiqué Me Benoist Busson, avocat d'U Levante, lors de l'examen de l'affaire, le 10 juin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
urbanisme aménagement du territoire environnement société