Cet article date de plus de 3 ans

Loreto-di-Tallano a désormais son monument aux morts

Le petit village de Loreto-di-Tallano (Corse-du-Sud) a inauguré samedi son monument aux morts et rendu hommage aux douze "enfants du village", tombés au champ d'honneur pendant les deux guerres mondiales.
 
C'est enfin le grand jour pour le petit village de Loreto di Tallano, l'inauguration de son tout nouveau monument aux morts. Douze noms gravés dans le marbre pour rappeler le sacrifice de ceux qui sont partis combattre lors des deux guerres mondiales et ne sont jamais revenus.

En Corse, rares sont les communes qui n'ont pas érigé leur monument aux morts. C'était encore le cas à Loreto-di-Tallano jusqu'à samedi. Auparavant, une simple plaque commémorative se trouvait dans l'église. Désormais, le monument aux morts interpelle les mémoires sur la place du village.

"C'est important que le monument aux morts soit visible de tout le monde, que l'on passe tous les jours devant et que l'on ait une pensée pour ces gens", explique un militaire.

"Les enfants même les tout-petits demandent ce que c'est, ceux qui savent lire demandent qui sont ces personnes", commente Michèle Andreani, descendante de deux soldats disparus lors de la Grande Guerre.

"La valeur de ce monument va être celle-là, le caractère pédagogique pour les générations à venir".
 
Loreto-di-Tallano a désormais son monument aux morts

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs première guerre mondiale seconde guerre mondiale