• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

A moto ou en scooter, gardez vos gants sous peine d'amende

26/06/2018 - Contrôle routier sur la rocade Ajaccio (Corse du Sud) pour le respect du port des gants à deux roues. / © MF. STEFANI / FTVIASTELLA
26/06/2018 - Contrôle routier sur la rocade Ajaccio (Corse du Sud) pour le respect du port des gants à deux roues. / © MF. STEFANI / FTVIASTELLA

Depuis deux ans, le port des gants est obligatoire en moto. Les autorités ont tenu à le rappeler mardi lors d'un contrôle routier sur la rocade d'Ajaccio, une opération de sensibilisation, alors qu'avec les beaux jours les tenues vestimentaires des motards tendent à s'alléger dangereusement.
 

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Depuis le 20 novembre 2016, le non-port de gants certifiés CE est sanctionné d'une amende de troisième classe (68 euros minorée à 45 euros en cas de paiement dans les 15 jours, ce qui est le prix moyen d’une paire de gants certifiés CE).

Cette obligation est valable pour le conducteur ainsi que pour son passager, auquel s'ajoute pour le pilote un retrait d'un point sur le permis de conduire.

Les autorités ont tenu à le rappeler en organisant mardi matin à Ajaccio une opération de sensibilisation. Car si lors d'une chute ce sont le plus souvent les mains qui amortissent le choc, il en va de même pour le reste de la tenue vestimentaire des motards. Là pas d'obligation, juste un peu de bon sens avant une possible obligation.
 
A moto ou en scooter, gardez vos gants sous peine d'amende
Intervenants - Marie-Jean Dusserre, adjointe au Directeur de la Sécurité Publique (Corse-du-Sud ); Josiane Chevalier, préfète de Corse; Equipe - Marie-Françoise Stefani, Jacques Paul-Stefani

Dans le rapport Guyot sur la sécurité des utilisateurs de deux-roues motorisés, l'obligation de porter des gants serait la première étape vers le port obligatoire d'un équipement adapté.

Le rapport suggère que "lorsque le port d’un équipement aura atteint un niveau très majoritaire (65 à 70% par exemple), à la suite de campagnes conduites en partenariat étroit avec les acteurs, on passerait à la généralisation obligatoire". Cela vaudrait pour les blousons, vestes ou gilets airbag et les chaussures montantes. Fini la plage en scooter... et en claquettes. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse-du-Sud : 15 tonnes de verre collectées chaque jour auprès de 200 bars et restaurants

Les + Lus