Elections territoriales : "Si Laurent Marcangeli est candidat, je le soutiendrai", Valérie Bozzi, maire LR de Porticcio

Invitée de In Tantu lundi 14 septembre, la maire Les Républicains de Grossetto Prugna et conseillère territoriale Valérie Bozzi n'a pas caché son soutien au maire d'Ajaccio Laurent Marcangeli en cas de candidature aux élections territoriales de mars 2021.

La maire Les Républicains de Porticcio et conseillère territoriale Valérie Bozzi, invitée d'In Tantu in pulitica le 14 septembre 2020.
La maire Les Républicains de Porticcio et conseillère territoriale Valérie Bozzi, invitée d'In Tantu in pulitica le 14 septembre 2020. © FTV
La maire de Grossetto Prugna a accueilli le Président de la République à Porticcio sur la rive sud du golfe d'Ajaccio, à l'occasion de la tenue du Med7, sommet des pays du sud de l'Union européenne.

L'occasion de débriefer la visite présidentielle dans ce premier numéro d'In tantu in pulitica, lundi 14 septembre sur France 3 Corse ViaStella (18h53). Une visite qui n'a pas laissé la maire de droite indifférente.

"Nous sommes ravis d'avoir accueilli le Président de la République, mais surtout de l'avoir accueilli dans des circonstances un peu particulières, l'organisation d'un sommet international (…), ça démontre la fierté du Président de l'appartenance de la Corse à la république".

Pour autant, concernant un rassemblement de la droite la plus large pour la réélection d'Emmanuel Macron en mars 2022, la maire LR s'est montrée plus réservée.

"Je pense qu'il y aura plusieurs candidatures, à droite, comme à gauche ou au centre droit. Pour ma part je verrai lequel de ces candidats sera le plus proche de mes convictions et lequel sera le plus attentif aux intérêts de la Corse et de la République française".

Territoriales : "si Laurent Marcangeli est candidat je le soutiendrai"

Plus proche, dans six mois, se dessine une autre élection, celle des territoriales.

Lors du dernier scrutin (décembre 2017) Valérie Bozzi avait obtenu 12,59% des suffrages, emportant six sièges à l'Assemblée de Corse.

L'élue envisage cette fois de ne pas se présenter, mais d'apporter son soutien au maire d'Ajaccio.

"Je n’ai jamais caché que si Laurent Marcangeli était candidat je le soutiendrais de la manière qu’il jugera le plus utile et je serais à ses côtés dans cette conquête", a déclaré Valérie Bozzi.

"J’ai avec mon groupe eu beaucoup d’intérêt pour cette courte mandature et dans les rangs de l’opposition nous avons essayé de faire avancer les choses tout en étant constructif".

Déchets : adhésion au Syvadec, c'est toujours non

Interrogée sur la crise des déchets, serpent de mer de la Corse depuis plus d'une vingtaine d'années, la maire de Grossetto Prugna maintient sa position quant à une éventuelle adhésion au Syvadec, l'organisme en charge de la gestion des déchets en Corse.

"Nous ne refusons pas par principe, mais il y a une réalité financière et technique qui fait que l’adhésion entraîne une augmentation du prix de la taxe des ordures ménagères sur les communes adhérentes", estime Valérie Bozzi.

"Nous avons rencontré le nouveau président la semaine dernière. À l’issue d’un conseil communautaire, nous avons décidé de créer une commission déchets et nous allons examiner l’adhésion ou non pour les neuf communes qui ne sont pas adhérentes".

Revoir cet entretien, le Corsica Sera du 14 septembre 2020.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique elections territoriales élections régionales élections emmanuel macron déchets ménagers environnement