Porto-Vecchio : deux services de la clinique de l’Ospedale menacés de fermeture

La clinique réclame à l’Agence Régionale de la Santé le versement de 2 millions d'euros d'impayés depuis 2015. Une somme destinée aux services d'urgence et de maternité. Une réunion s’est déroulée ce mardi en préfecture. Sans solutions, les deux services pourraient être mis en sommeil. 

Par France 3 Corse ViaStella

Depuis le début de l’année, 200 naissances ont déjà eu lieu à la maternité de la clinique de l’Ospedale. Mais faute de moyens financiers ce service pourrait bientôt disparaître.

Autre service menacé, les urgences où une cinquantaine de patients sont pris en charge quotidiennement. De leurs côtés les personnels dénoncent des conditions de travail dégradées. « Nous sommes toujours en train de tirer sur la corde, que ce soit pour le personnel ou pour obtenir du matériel conforme aux attentes », explique Brigitte Bosch, responsable des urgences à la clinique de l'Ospedale.

Porto-Vecchio : deux services de la clinique de l’Ospedale menacés de fermeture
Intervenants : Brigitte Bosch Responsable des urgences à la clinique de l'Ospedale ; Renaud Mazin Directeur de la Clinique de l'Ospedale Reportage : ROSSI Stella ; WOLINSKY Sylvie ; MORDIN Anastasia

Deux millions d’euros de dettes

Cette clinique est privée, mais urgences et maternité sont des concessions de service public qui jouissent de financements de l'État. Or, le directeur de l'établissement annonce une dette de deux millions d'euros.

Ce mardi il s’est entretenu avec l’Agence Régional de la Santé à la préfecture d’Ajaccio. « Si malheureusement on n’a pas de réponse, à ce moment-là je serai obligé de mettre progressivement les deux activités en sommeil », précise Renaud Mazin, directeur de la clinique de l'Ospedale.

Contactée l'agence régionale de santé n'a pas souhaité s'exprimer compte tenu de son devoir de réserve


A lire aussi

Sur le même sujet

Fouille à nu

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne