Serra-di-Ferro : rentrée scolaire pour les élèves des deux classes du village

© Marc-Antoine Renucci/FTVIASTELLA
© Marc-Antoine Renucci/FTVIASTELLA

La rentrée scolaire se poursuit. Ce jeudi matin, les élèves des deux classes du village de Serra-di-Ferro ont repris le chemin de l’école. 

Par France 3 Corse ViaStella

Cartable sur le dos ou à la main, la plupart des 41 enfants se pressent pour retrouver leurs copains. C'est la directrice de l'école qui accueille les parents et les nouveaux inscrits de cette rentrée 2018.

Ils sont sept et parmi eux des tout petits. L'enseignement à l'école de Serra-di-Ferro est réparti en deux secteurs. D'un côté, 16 élèves du CE1 au CM2 déjà prêts à travailler et de l'autre 25 élèves de la petite section de maternelle au CP.

Beaucoup de sourires sur les visages pour ce premier jour de classe, à l'exception de quelques pleurs qui seront vite séchés par la maîtresse. 

 
Serra-di-Ferro : rentrée scolaire pour les élèves des deux classes du village
Intervenants - Laurine, 2ans et demi - Elève de petite section de Maternelle ; Sandra Filipputti, Maman d'élève ; Anne Bossard, Maman d'élève ; Lorenzo, 10 ans - Elève de CM2 ; Dominique Mondoloni, Directrice et Enseignante de l'Ecole de Serra di Ferro. Equipe - Sylvie Wolinsky ; Marc-Antoine Renucci ; Bertrand Pasbecq.
 

« L’institutrice a été mon institutrice »


De quoi rassurer les parents : « La petite n’a que deux ans et demi, c’est sa première rentrée, mais elle connaît déjà tout l’environnement. Elle vient voir les enfants à la sortie de l’école depuis l’année dernière et on sent que les enfants sont encadrés réellement », estime Sandra Filipputti, maman d'élève « L’institutrice a été mon institutrice quand j’étais petite, donc c’est quelque chose de très bien », complète Anne Bossard, maman d'élève. 

À l'heure de la récré, l'ambiance est joyeuse et vivante. La rentrée se passe en douceur aussi pour les nouveaux. « J’aime bien l’école, je me fais des nouveaux amis », sourit un petit garçon. « À chaque rentrée, il n’y en a que quelques-uns de nouveaux, donc par rapport aux grosses écoles où tous les petits rentrent le même jour et où il y a des pleurs, là souvent il n’y a que trois ou quatre de nouveaux donc ils sont pris en charge aussi par les plus grands et ça se passe plutôt bien », indique Dominique Mondoloni, directrice et enseignante de l'école de Serra-di-Ferro.

C'est donc un nouveau départ pour ces écoliers dont les jeux vont égailler la vie de tout un village. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus