• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Une soirée du Nouvel An au service de réanimation de l’hôpital d’Ajaccio

Au service de réanimation de l'hôpital d'Ajaccio.
Au service de réanimation de l'hôpital d'Ajaccio.

Pour les équipes soignantes su service de réanimation de l’hôpital d’Ajaccio, le 31 était une soirée comme une autre. L’ambiance était festive mais vigilante.
 

Par P.S.

Il n'est pas encore 19h au service de réanimation de l’hôpital d’Ajaccio, c'est l'heure de la relève. Pendant que certaines équipes soignantes vont quitter l'hôpital pour aller manger en famille ou faire la fête, les autres commencent leur garde.

 « C’est un soir comme un autre, ça va se passer exactement comme les autres jours de l’année », explique Camille Ducros, infirmière.

Un soir comme un autre, donc, ou il faudra prendre soin de la quinzaine de patients du service. En réanimation l'équipe de nuit est composée de 5 infirmières, 4 aides-soignants et 1 médecin.
Le personnel le confie volontiers, les conditions de travail sont plutôt bonnes.
Une soirée du Nouvel An au service de réanimation de l’hôpital d’Ajaccio
Intervenants - Camille Ducros, infirmière service réanimation // Marie-Paule Sala, infirmière service réanimation // Xavier Poggioli, fils d'une patiente // Jessica Agnetti, aide-soignante service réanimation // Graziella Guilaumé, infirmière service réanimation Equipe - Marc-Antoine Renucci, Stéphane Agostini

En plus du personnel, beaucoup rendent visite à leurs proches ce soir du 31 décembre.

Le repas de l’équipe soignante est un peu plus copieux qe d’habitude. Les rires et les macagnes sont de rigueur.

En plein repas le service doit gérer une admission. Un homme dans un état critique, victime d'une cirrhose.

« Des fois c’est des nuits très calmes et on n’a pas d’entrants. Des fois c’est des nuits plus agitées, comme là, on vient de nous prévenir que le patient arrivait », raconte Graziella Guilaumé, infirmière.

Cette arrivée sera la seule de la nuit. A minuit l'équipe prend quand même le temps de se souhaiter la bonne année autour d’une petite coupe.


 

Sur le même sujet

Tourisme : la Corse attire de plus en plus en hiver

Les + Lus