Le “Bombyx disparate” ravage la chênaie de l'Extrême Sud

Illustration - Chenille du "Bombyx disparate", grande prédatrice des espèces feuillues. / © JMV / MAXPPP
Illustration - Chenille du "Bombyx disparate", grande prédatrice des espèces feuillues. / © JMV / MAXPPP

Les communes de l'Extrême-Sud font face aux ravages du "Bombyx disparate". Alors que la chenille de ce papillon a causé de très importants dégâts dans les jardins et dans les forêts de chênes, des élus de Corse du Sud veulent demander un classement en zone sinistrée.

Par France 3 Corse ViaStella / GB

Le Bombyx disparate a fait d'importants dégâts en Corse du Sud dans les jardins et dans les forêts de chênes avec un pic atteint à la mi-mai. La chenille de ce papillon a ravagé la chênaie de Porto-Vecchio. A Figari, commune voisine, les chênes lièges sont effeuillés comme après un incendie. Les chenilles ont tout dévoré. Jusqu'à se retrouver sur les murs et aux portes des habitations.


Face à l'importance particulière du phénomène cette année, la municipalité de Figari souhaite obtenir un statut de zone sinistrée afin de faciliter les indemnisations par les assurances. Dominique Azzena, adjoint au maire, s'inquiète aussi de la présence de la "petite tordeuse du chêne", une autre chenille, ravageuse spécifique des chênes, qui pousse le Bombyx à chercher une autre nourriture.  

Une "concurrence" inquiétante d'autant que pour la première fois, le Bombyx disparate a été retrouvé sur des essences jusqu'alors préservées, comme la vigne, sans s'y attaquer, selon les premières observations.

Corse - Le “Bombyx disparate” ravage la chênaie de l'Extrême Sud
Intervenants - Maxence Finidori, éleveur porcin; Line Ceretti, habitante de Figari; Dominique Azzena, adjoint au maire de Figari. Equipe - Dominique Moret, Thierry Guespin.

 

Sur le même sujet

Corse - Appel à la mobilisation pour la journée mondiale du don de sang

Les + Lus