Corse - Le randonneur disparu à Monacia d’Aullène retrouvé “sain et sauf”

Le randonneur originaire du continent disparu depuis le 14 juin dans la région de Monacia d'Aullene (Corse du Sud) a été retrouvé "sain et sauf" / © PGHM
Le randonneur originaire du continent disparu depuis le 14 juin dans la région de Monacia d'Aullene (Corse du Sud) a été retrouvé "sain et sauf" / © PGHM

Le randonneur originaire du continent disparu depuis le 14 juin dans la région de Monacia d'Aullene (Corse du Sud) a été retrouvé "sain et sauf", a indiqué la gendarmerie mardi après-midi.

Par Emilie Arraudeau / France 3 Corse ViaStella

Le randonneur porté disparu depuis jeudi dernier a été retrouvé sain et sauf ce mardi dans le secteur de l’Omu di Cagna (Corse du sud) par le PGHM (peloton de gendarmerie de haute montagne).

Emmanuel Faride, 49 ans, qui avait entendu l’hélicoptère de la gendarmerie, s’était positionné sur une pointe rocheuse et agitait une chemise accrochée sur un bâton pour attirer l’attention lorsqu’il a été repéré en milieu d’après-midi.

Alors qu’au sol, les hommes du PGHM marchaient depuis 5 heures sans avoir trouver de piste, l’équipage a décidé d’effectuer un dernier survol avant de partir, au terme de ces quatre jours de recherches. Et c’est là qu’Emmanuel Faride a été découvert.

Il a fallu l’hélitreuiller pour le dégager de cet endroit isolé. Les gendarmes lui ont donné à boire et à manger, puis il a été transporté en hélicoptère vers l’hôpital d’Ajaccio pour y subir des examens de santé.

Selon les premiers éléments recueillis, ce vacancier originaire du continent est affamé et déshydraté. Il a des égratignures, mais il ne souffre d’aucune blessure.

Il se serait complètement perdu après avoir entrepris une randonnée jeudi et aurait depuis géré son stock de nourriture au mieux de ses moyens. Il n’avait plus rien à manger depuis 48 heures.

Il était parti seul et sans son téléphone portable, laissé avec ses affaires personnelles dans l’habitation qu’il louait au village de Monacia d’Aullène pour la semaine.

Ce sont les propriétaires de ce logement qui, ne le voyant pas rendre les clefs de sa location samedi, ont alerté la gendarmerie.

Sa voiture avait alors été découverte à Gianuccio, sur les hauteurs de Monacia-d'Aullène, au point de départ de la randonnée de l'Omu di Cagna. 

Parallèlement à ces recherches de terrain, la gendarmerie avait lancé un appel à témoin sur Facebook.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bonifacio - Des vestiges du Néolithique mis au jour

Les + Lus