• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse du Sud : Les habitants de Vero s'alarment contre un embranchement mortel

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Mercredi dernier un motard perdait la vie sur la RT20 au niveau de l'embranchement de Véro. Ce drame est survenu sur un point noir, très accidentogène, ravivant l'inquiétude des riverains et du maire. Celui-ci a tenté d'alerter les services de la Collectivité territoriale.

Par France 3 Corse ViaStella

Mercredi dernier, c'est à l'embranchement qui relie la route territoriale 20 au village de Vero qu'un motard a perdu la vie dans un choc frontal avec une voiture.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel drame se produit dans les environs. Barbara qui vit en bord de route a elle-même été victime d'un accident au même endroit : "On m'a rentré dedans et je suis partie à l'hôpital, j'avais perdu connaissance."

Corse du Sud : Les habitants de Vero s'alarment contre un embranchement mortel
Intervenants : Barbara Sinibaldi, riveraine; Christian Peretti, riverain; Christian Leca, maire de Vero; Christophe Capsier, commandant de compagnie de gendarmerie à Ajaccio - France 3 Corse ViaStella - Stella Rossi, Franck Rombaldi

Ce tronçon de route est normalement limité à 90 km/h, c'est déjà trop pour les riverains : "Les gens roulent à 100 à l'heure, c'est une ligne droite et ils en profitent pour doubler. Je pense qu'il faut limiter à 70 km/h", pense Christian Peretti, un riverain.

Le maire de Vero a déjà tenté sous l'ancienne majorité d'alerter la collectivité territoriale qui a la gestion de cette route. Sans réponse, aujourd'hui il tire la sonnette d'alarme : "Il est impératif de trouver une solution, de limiter la vitesse, de mettre un radar parce que sinon, dans un avenir plus ou moins proche, on va arriver à une situation dramatique aux vues de la situation et de l'urbanisation de la commune".

Pour les gendarmes de Peri qui ont en charge cette zone, l'accidentologie seraient principalement liée à de mauvais comportements. En tête : vitesse et refus de priorité. Sachant que l'on compte près de 41 accès entre le parc des tortues et le pont d'Ucciani.

Les gendarmes appellent à la vigilance. Avec l'arrivée de la saison estivale et la hausse de la circulation les comportements à risque seraient beaucoup plus fréquents.

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus