• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La filière viande en Corse : peu de production par rapport au nombre d’exploitants

© Christian Watier / Maxppp
© Christian Watier / Maxppp

Selon une étude de l'INSEE l'abattage, la transformation et le commerce de gros ne concernent que peu d'établissements et peu d'employés en Corse. Cette filière comprend surtout des éleveurs, en grande majorité de bovins. La production est faible par rapport au nombre d'exploitations.
 

Par P.S.

La Corse compte 1113 établissements liés à la filière viande. Mais la production de viande insulaire est faible au regard du nombre d'établissement. Dans sa publication de novembre, l'INSEE note qu' « en 2015 les cinq abattoirs de Corse ont vu passer plus de 22000 têtes de bétail pour près de 2500 tonnes équivalent carcasse. Ce tonnage représente moins de la moitié du potentiel de production estimé. »

Les statisticiens constatent que la filière viande est surtout constituée d'éleveurs.
La filière viande en Corse : peu de production par rapport au nombre d’exploitants
Equipe - Dominique Moret

Parmi les 1470 emplois, ceux-ci sont représentés à plus de 90%. L'élevage bovin, plus présent en Haute-Corse qu'en Corse-du-Sud arrive largement en tête, 76% des exploitations très loin devant les 20% d'élevage porcins.

Pourtant la viande produite représente une faible part du total de la production agricole insulaire, seulement 9%, une part deux fois plus faible que la moyenne nationale.

 En cette période de renouvellement des chambres consulaires et de polémique sur les aides européennes, ces chiffres réalimentent un vieux débat entre les promoteurs d'une agriculture de rente et ceux pour une agriculture de production.



 

P.S.

Sur le même sujet

Transports maritimes : la reprise du travail votée par la CGT Corsica Linea et La Méridionale

Les + Lus

Les + Partagés