Tizzano : deux hommes violemment agressés devant un restaurant

Maxime Susini, militant nationaliste de 36 ans, a été assassiné ce jeudi 12 septembre à Cargèse. / © PHOTOPQR/L'ESTREPUBLICAIN
Maxime Susini, militant nationaliste de 36 ans, a été assassiné ce jeudi 12 septembre à Cargèse. / © PHOTOPQR/L'ESTREPUBLICAIN

Samedi 10 août, entre 5 heures et 6 heures, deux hommes affirment avoir été agressés à la sortie du restaurant L'Olympe à Tizzano, Corse-du-Sud. Selon leurs dires, ils auraient voulu empêcher une femme ivre de prendre le volant avant d'être frappés par cinq individus. Une enquête est ouverte. 

Par Axelle Bouschon

Paupières écorchées, nez et pommettes fracturées... Le bilan après premiers soins est lourd pour ces deux jeunes hommes.

Tous deux sont connus dans la région mais ne vivent plus en Corse depuis plusieurs années. Ils affirment avoir été agressé au sortir du restaurant l'Olympe à Tizzano (Corse du Sud), entre 5 heures et 6 heures, samedi. 

Selon les deux hommes, ils auraient tenté d'empêcher une femme, manifestement ivre, de prendre le volant. Le petit ami de cette dernière, qui assiste à la scène, les aurait alors violemment abordé. Les jeunes hommes auraient tenté de s'expliquer, mais au moment de leur départ, l'homme les aurait à nouveau arrêté, et quatre autres individus, les auraient roué de coups.
 

Plaintes déposées


Les blessures des deux hommes sont sérieuses et ont occasionné 15 jours d’ITT. Immédiatement après l’incident, ils ont été victimes d’une perte de mémoire partielle qui peut être due à l’alcool ou aux coups qui leur ont été portés. 

Les deux familles des victimes ont d'ores et déjà porté plainte.

Les raisons et motifs de cette attaque restent encore flous. L'enquête en cours, menée par la gendarmerie, tentera de tirer au clair cette affaire.

 

Sur le même sujet

Ajaccio : comprendre l’apport des tests ADN au 25e congrès national de généalogie

Les + Lus