• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Visite ministérielle: Ségolène Royal au golf de Sperone

Visite de Ségolène Royal à Bonifacio, au golf de Sperone. La ministre est venue soutenir le projet porté par la municipalité pour l'arrosage du golf avec les eaux usées issues de la station d'épuration. L'objectif est d'aboutir à l'été 2016.

Par Michèle Mignot

La Ministre de l' Écologie, du Développement durable et de l' Énergie Ségolène Royal poursuit sa visite de deux jours en Corse. Son premier rendez-vous ce samedi était au golf de Sperone,

La ministre est venue soutenir le projet porté par la municipalité pour l'arrosage du golf avec les eaux usées issues de la station d'épuration. L'objectif est d'aboutir à l'été 2016. Actuellement le golf consomme 160 000 m3 d'eau à l'année, en provenance du barrage de l'Ospedale. Coût de l'opération 3 millions d'euros avec un financement PEI.

Ségolène Royal a un programme chargé ce samedi 22 août, avec pas moins de six rendez-vous dans la journée :

10H00 Golf de Sperone
- Présentation du projet d'utilisation pour l'arrosage de "l'eau brute" de la station d'épuration de Bonifacio

11H30 Sémaphore de Bonifacio
- Action foncière du Conservatoire du Littoral et projet de réaménagement
- Visite du Sémaphore et présentation du dispositif de surveillance des Bouches de Bonifacio

12H20 Trajet à pied par le sentier aménagé « Campo Romanello » jusqu’au port.
- Rencontre avec les agents du Conservatoire du Littoral et présentation de la nouvelle stratégie du Conservatoire

16H00 Réunion de travail en mairie (tour image et conclusions)
- Parc marin
- Situation des déchets en Corse
- Dossiers d’aménagement de Bonifacio

17H00 Inauguration de la résidence « Les jardins de Monteleone »

19H15 Inauguration de la station d’épuration Pozzu Verde



Traitment des eaux usées

Le traitement des eaux usées : inauguration de la nouvelle station de traitement des eaux usées de la commune de Bonifacio. Cette infrastructure présente un  haut niveau de performance avec un projet de réutilisation d’ici l’été 2016 des eaux usées traitées. Ce projet répond à l’objectif de la loi sur la transition énergique pour la croissance verte de lutter contre le gaspillage et promouvoir l’économie circulaire, de la conception des produits à leur recyclage.

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus