• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Corse, grosse consommatrice d'antibiotiques

Avec la région PACA, la Corse se situe parmi les quatre régions dans lesquelles la consommation d’antibiotiques est la plus forte. / © Julio PELAEZ / MAXPPP
Avec la région PACA, la Corse se situe parmi les quatre régions dans lesquelles la consommation d’antibiotiques est la plus forte. / © Julio PELAEZ / MAXPPP

"Les antibiotiques, c'est pas automatique". Le slogan est bien connu, est pourtant la Corse figure avec la région PACA au 4ème rang des régions les plus consommatrices d'antibiotiques. Le phénomène inquiète les professionnels de santé.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Avec la région PACA, la Corse se situe parmi les quatre régions dans lesquelles la consommation d’antibiotiques est la plus forte avec 31,6 doses définies journalières (DDJ) pour 1.000 habitants par jour, selon une étude de l'ARS de Corse.

Elle est précédée par la région des Hauts de France avec 32,4 DDJ et l’Ile de France (31,9).

Parmi les classes d’antibiotiques classées comme "critiques" par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, l'ARS constate "une sur-consommation en Corse par rapport à la moyenne nationale, de trois classes particulières", concernant le traitement de la bactérie E Coli.

Cette résistance est même "beaucoup plus forte chez les patients résidants en EHPAD", indique l'ARS de Corse.
 
La Corse, grosse consommatrice d'antibiotiques
Intervenants - Gérard Ughetto, médecin chef de service CPAM Corse du Sud; Christine Cadillac, responsable qualité sécurité de l'offre santé à l'ARS; Equipe - Stella Rossi, Sylvie Wolinsky.

La France a pour objectif une baisse de 25% de la consommation d'antibiotiques d'ici 2020.

Découverts dans les années 1920, les antibiotiques ont sauvé des dizaines de millions de vies en luttant efficacement contre des maladies bactériologiques comme la pneumonie, la tuberculose et la méningite.

Mais au fil des décennies, les bactéries se sont modifiées pour résister à ces médicaments.

Selon une étude, l'antibiorésistance pourrait entrainer près de 2,5 million de décès dans le monde d'ici 2050.

 

Sur le même sujet

Comment est utilisé le fonds social européen en Corse ?

Les + Lus