Cet article date de plus de 3 ans

La Corse menacée d'une sérieuse sécheresse en septembre

Malgré les arrêtés des deux préfectures de Corse demandant aux particuliers, agriculteurs et collectivités de respecter les mesures de restriction d'eau en période de sècheresse, l'Office hydraulique revient à la charge. Car la prise de conscience ne semble pas avoir eu lieu.

Archive - Le barrage de l'Ospédale alimente en eau potable toute la région de l'extrême Sud.
Archive - Le barrage de l'Ospédale alimente en eau potable toute la région de l'extrême Sud. © GERARD BALDOCCHI / MAXPPP
Si le taux de stockage dans les barrages est plutôt satisfaisant, rempli à 90% pour les ouvrages d'EDF et à 82% pour ceux de l'Office hydraulique, c'est la situation du sol qui est inquiétante.


Pas de pluie depuis 3 mois et un état de sécheresse avéré. Si les mesures prises il y a une dizaine de jours ne sont pas respectées, la Corse pourrait se retrouver en état de sécheresse sérieuse en septembre.

"Nous sommes dans une situation de stress-hydrique. La terre pâtit aujourd'hui d'une sécheresse qui est pratiquement similaire à celle de 2003, c'est une année de référence", explique Xavier Luciani, président de l'Office d'équipement hydraulique de Corse.

Et de poursuivre : "On constate une surconsommation au niveau agricole comme au niveau de l'eau potable, notamment dans les régions particulières comme la Balagne, le Sud-Est de la Corse et dans le Sud de la Plaine orientale."


durée de la vidéo: 01 min 34
La Corse menacée d'une sérieuse sécheresse en septembre ©France 3 Corse ViaStella

Lavage de véhicules, de bateaux, vidanges diverses, ou arrosages intempestifs : autant de mesures de restrictions à respecter.

Pour l'instant, la prise de conscience est relative : "Nous allons intensifier la communication en direction du monde agricole mais aussi en direction des collectivités parce qu'il y a quand-même au Sud-Est de la Corse et en Balagne, une utilisation assez massive d'eau potable, d'eau d'irrigation et d'eau d'agrément", précise Xavier Luciani.

Lundi 26 juin, comme tous les 15 jours, une réunion sécheresse aura lieu en préfecture avec tous les services concernés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo