Corse : Octobre rose rappelle l'importance du dépistage précoce du cancer du sein

L'affiche d'octobre rose 2019 en Haute-Corse.
L'affiche d'octobre rose 2019 en Haute-Corse.

Octobre rose revient avec des campagnes d'information sur le cancer du sein et son dépistage mais aussi avec des événements festifs et accessibles à tous. Pour que de Bastia à Bonifacio, en passant par Sartène, Ajaccio ou Calvi, les malades puissent être prises en charge le plus tôt possible.  
 

Par P.S.

Cela fait 26 ans que l'association Cancer du Sein, Parlons-en ! organise des événements pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein. On l'ignore souvent, une femme sur huit risque de développer un cancer du sein après 50 ans.
 

L'importance du dépistage

"L'importance du dépistage rapide dans le cancer du sein c'est surtout de débusquer des tumeurs qui font moins de deux centimètres. On sait qu'à partir de ce moment-là il y a 9 guérisons sur dix", rappelle Sauveur Merlenghi, président de la Ligue contre le Cancer de Corse-du-Sud.

Son association s'allie avec le CRCDC-CORSE, la Marie Do et d'autres acteurs pour organiser Octobre rose en Corse.

Au programme, des événements pour s'informer mais aussi pour être ensemble, et récolter des fonds pour la recherche et l'accompagnement des personnes malades.

En Corse, le cancer du sein a longtemps été au premier rang des décès par cancer chez les femmes, il est aujourd'hui dépassé par celui des poumons.
 

Discuter en privé avec un médecin

Au niveau national, le prix Ruban Rose, décerné chaque année, permet de faire avancer la recherche.

Du 1er au 15 novembre, l'association Le Cancer du sein, Parlons-en ! met en place un service de correspondance avec un médecin-cancérologue qui répond  en privé aux différentes questions que vous vous posez sur la maladie.
Corse : Octobre rose rappelle l'importance du dépistage précoce des cancers du sein
Intervenants - Sonia, 37 ans // Sauveur Merlenghi, président de la Ligue contre le Cancer de Corse-du-Sud Equipe - Sylvie Wolinski //Stéphane Agostini

 

Lecancer du sein en Corse

10 115 femmes (36.2%) sur 28 822 femmes éligibles au dépistage ont fait leur mammographie dans le cadre du dépistage organisé en 2018 contre 9 413 (33.7%) en 2017. 
Ce taux est en légère progression (+2,5%) 

La participation en Haute-Corse (43.7 %) est presque deux fois plus importante qu’en Corse du Sud (25.3 %). 

Les femmes les moins réceptives à cette politique de prévention se situent dans les tranches d'âge 50-54 ans et 70-74 ans.  

 

Sur le même sujet

ITW- irruption du STC dans les locaux de l'office public de l'habitat de Haute-Corse

Les + Lus