• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Coupe de la Ligue : les ajacciens soignent leur entrée

Le deuxième but acéiste, marqué par Tramoni à la 42ème minute / © MAXPPP
Le deuxième but acéiste, marqué par Tramoni à la 42ème minute / © MAXPPP

L'ACA et le GFCA, après deux défaites en championnat vendredi dernier, se sont remis dans le sens de la marche avec ce premier tour de la coupe de la Ligue. 
Les gaziers l'emportent 2 à 0 face à Chambly, tandis que les acéistes dominent largement Valenciennes 4 à 1.

Par Sébastien Bonifay

Après la défaite de vendredi dernier face à Avranches, Le stade Ange-Casanova était toujours à huis-clos hier soir, pour la réception du FC Chambly-Oise
Mais les joueurs de François Ciccolini comptaient bien, cette fois-ci, s'assurer d'une issue différente. 
L'entame de match le prouve. 
 

Dès la quatrième minute, à la suite d'une percée de Kyei et Piechocki, le GFCA obtient un penalty.
Beusnard le transforme, validant les bonnes intentions des ajacciens. 

Appliqués et bien en place, les gaziers maîtrisent les débats, même si les visiteurs montrent des velléités offensives intéressantes, sur les ailes et sur coup de pied arrêté. Sans pourtant se montrer véritablement dangereux.

 


Et Kyei, à la 89ème minute, douche les derniers espoirs de Chambly, d'un but spectaculaire. 
Cette victoire 2 à 0 permet aux gaziers d'accéder au prochain tour, à l'occasion duquel ils recevront le Paris FC
 
ILLUSTRATION L'entraîneur de l'ACA, Olivier Pantaloni. / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
ILLUSTRATION L'entraîneur de l'ACA, Olivier Pantaloni. / © PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP


L'ACA, de son côté, n'a pas fait de détails face à Valenciennes. 
A François Coty, Balaya et les siens ont largement dominé les débats. 
En première mi-temps, les ajacciens ont marqué par trois fois, grâce à Laci, Tramoni et Mendes. 
Réduisant très vite à néant tout suspens, pour la plus grande joie des 2.000 supporters qui avaient fait le déplacement. 

 


Néanmoins, à la pause, Olivier Guegan procède à quelques changements dans l'effectif et dans le système de jeu, histoire de limiter les dégâts.
Bien lui en a pris. 
A la 59ème, Ntim, le capitaine valenciennois, réduit le score sur un coup franc de Cherghi. 
Mais si les nordistes se montrent plus entreprenants, les ajacciens, eux, gèrent sans vraiment trembler une avance rendue plus confortable encore après le quatrième but, signé Lejeune à la 81ème minute.
Au prochain tour, les acéistes se déplaceront à Nancy
 

Sur le même sujet

Ajaccio fête les 250 ans de la naissance de Napoléon (14/08)

Les + Lus