Covid-19 : deux nouveaux décès en Corse

Le dernier bilan de l'agence régionale de santé, en date du 23 septembre, fait état de deux nouveaux décès liés à la Covid-19. 51 personnes restent hospitalisées pour une infection dans les deux hôpitaux de l'île.

Le bilan quotidien de l’Agence régionale de santé daté du 23 septembre est tombé. On déplore deux nouveaux décès liés au Covid-19 : il s'agit d'un homme de 82 ans et d'une femme de 96 ans en Ehpad.

Depuis le début de la pandémie, 273 personnes sont décédées de la maladie sur l'île. 236 décès sont survenus en hôpital public. Les 37 autres morts sont des résidents d'établissements pour les personnes âgées.

51 personnes sont hospitalisées des suites d'une infection au Covid-19 dans les deux hôpitaux publics de Corse, soit trois de moins que la veille. Parmi celles-ci, 8 patients sont admis en service de réanimation et soins intensifs. Dans le détail, on dénombre 23 personnes hospitalisées en Haute-Corse (4 en réanimation) et 28 en Corse-du-Sud (4 en réanimation).

Le taux de positivité – c'est-à-dire le pourcentage des patients positifs sur l'ensemble des personnes testées – sur les sept derniers jours glissants est de 1,1 %, en baisse continue depuis plusieurs semaines. On recense, sur les dernières 24 heures, 26 personnes dépistées positives au coronavirus.

243.330 premières doses injectées

En raison d'un problème technique au niveau national, l'ARS explique ne pas être en mesure de fournir les données de vaccination du jour. Au dernier bilan, remontant au 16 septembre, 243.781 personnes avaient reçu une première injection en Corse. Soit 70,7 % de la population insulaire. 231.682 patients avaient reçu une seconde dose, recommandée dans le cas des vaccins Pfizer/BioNTech, Moderna et AstraZeneca. Ce qui représente 67,2 % de la population.

Pour se faire vacciner, les personnes éligibles sont invitées à prendre rendez-vous dans le centre de vaccination le plus proche de chez eux sur le site sante.fr, ou en contactant la ligne téléphonique dédiée : 0800 009 110.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société