Covid : premier bilan en Corse après une rentrée scolaire sous tension

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sébastien Bonifay
Depuis lundi 3 janvier, il n'y a plus de fermetures de classes en cas de Covid, mais tous les élèves doivent être testés si l'un d'eux est atteint du virus.
Depuis lundi 3 janvier, il n'y a plus de fermetures de classes en cas de Covid, mais tous les élèves doivent être testés si l'un d'eux est atteint du virus. © IP3 PRESS/MAXPPP

Omicron s'est invité dans les salles de classe. Les contaminations, en hausse constante, ont sans surprise chamboulé cette première semaine de cours. Mais à quel point ? Les premiers chiffres du rectorat sont tombés.

La reprise a été mouvementée. Pour les élèves, les professeurs, le personnel, et les parents. Bouleversements de dernière minute, changements de protocole, consignes en évolution constante, règles contraignantes pour l'isolement, le test... 

273 élèves positifs

L'incertitude la plus complète régnait quant aux conséquences sur l'enseignement. Le rectorat a publié ce vendredi matin les premiers éléments sur l'ensemble de la semaine. Ou presque. Les données sont arrêtées au jeudi 6 janvier à 13 heures. 

Selon l'Education nationale, 96 % des classes de l'île restent ouvertes. Pour autant, le personnel scolaire doit faire face à 37 cas confirmés déclarés. On note que, contrairement à ce que le ministère a fait au niveau national, le rectorat de Corse ne communique pas le nombre de membres de l'encadrement scolaire placés à l'isolement.

En ce qui concerne les élèves, la Corse fait face à 273 cas confirmés. 

Protocole allégé

Rappelons que le protocole imposé le 3 janvier par le ministère a déjà été assoupli. Une décision pragmatique, prise en raison de son caractère très contraignant, et de la flambée des cas. Les élèves du primaire devaient réaliser un test PCR ou antigénique dès qu'un nouveau cas positif se déclarait dans leur classe. Un premier test suivi d'un autotest deux jours plus tard, puis d'un dernier, quatre jours plus tard. 

Les plus de 11 ans vaccinés devaient faire pareil, tandis que les non-vaccinés devaient rester isolés sept jours. 

Désormais, les élèves devront toujours faire trois tests pour continuer à assister aux cours, mais ne devront pas recommencer tout le parcours à zéro si un nouveau cas se déclare dans leur classe, dans les sept jours suivant leur test PCR initial...

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.