Covid19 en Corse : trois patients hospitalisés en réanimation évacués vers Brest

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.A.
Ce vendredi 13 août, trois patients atteints d'une forme grave de Covid19 ont été évacués vers Brest.
Ce vendredi 13 août, trois patients atteints d'une forme grave de Covid19 ont été évacués vers Brest. © Agence régionale de santé de Corse

Ce vendredi 13 août, trois patients atteints de la Covid19 et hospitalisés en réanimation à Ajaccio et Bastia ont été transférés vers les centres hospitaliers de Brest et de Morlaix. Il s'agit de la seconde évacuation de patients insulaires depuis l'activation du plan blanc le 3 août dernier.

Face à la saturation des services de réanimation des centres hospitaliers d'Ajaccio et de Bastia, trois patients atteints d'une forme grave de Covid19 et hospitalisés en réanimation ont été évacués vers deux hôpitaux bretons ce vendredi 13 août.

Il s'agit d'une femme de 65 ans, prise en charge au CH d'Ajaccio et d'une femme et d'un homme de 79 en 65 ans, hospitalisés au CH de Bastia. Évacués à bord de deux avions sanitaires, ils ont été accueillis, après 2h30 de vol, au sein des centres hospitaliers de Brest et de Morlaix.

Deux décès en 24 heures

Le 5 août dernier, deux jours après le déclenchement du plan blanc en Corse, un patient de 38 ans, également atteint d'une forme grave de Covid19 avait déjà été évacué vers Marseille.

Selon le dernier bilan de l'agence régionale de santé, deux nouveaux décès liés au virus ont été enregistrés dans l'île ces dernières 24 heures. Il s'agit d'un homme de 75 ans hospitalisé à Bastia et d'un résident d'un Ehpad âgé de 93 ans.

85 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection à la Covid19 en Corse. 18 d'entre elles sont admises au sein d'un service de réanimation ou de soins intensifs. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.