Covid19 en Corse : un taux d'incidence en forte hausse, deux décès enregistrés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Juliette Vincent-Seignet

Dans sa dernière veille hebdomadaire, qui couvre la période du 27 juin au 3 juillet, l'ARS de Corse indique "une forte augmentation de la circulation dans toutes les classes d'âge." Deux décès liés à une contamination au Covid19 ont été enregistrés.

On déplore deux nouveaux décès liés au Covid-19 en Corse : c'est ce qu'indique l'Agence régionale de santé dans sa dernière veille hebdomadaire de suivi de l'épidémie, qui concerne la semaine du 27 juin au 3 juillet. 

Au 7 juillet, on dénombre 95 patients hospitalisés sur l'île : 90 personnes en hospitalisations conventionnelles (moyenne d'âge 73.9 ans) et 5 personnes en réanimation, soins intensifs ou soins critiques (moyenne d'âge de 72.6 ans).

Les admissions en hospitalisation "augmentent fortement" : on en dénombre 46 nouvelles au cours de la semaine (contre 32 la semaine passée) dont 6 en réanimation, soins intensifs ou soins critiques. 

Un taux d'incidence en forte hausse

Concernant le nombre de cas de contamination au virus sur l'île, la tendance est à la hausse. 3.977 cas ont été confirmés sur la semaine du 27 juin au 3 juillet, soit une moyenne de 568 cas quotidiens.

Les taux d'incidence, de dépistage et de positivité repartent à la hausse. On dénombre 1.154 cas pour 100.000 habitants, soit +64% par rapport à la semaine précédente. Pour rappel, le seuil d'alerte fixé par le gouvernement est de 50 cas pour 100.000 habitants.

Le taux de positivité enregistré est de 30,7 %, soit +4.3 points de pourcentage qu'au précédent bilan hebdomadaire. Le taux de dépistage, enfin, qui correspond au nombre de personnes dépistées, a augmenté de 41%, et est sur la semaine de 3.755 personnes pour 100.000 habitants.

67,5 % de la population insulaire vaccinée

"Au 4 juillet 2022, 67,5 % de la population corse a reçu un schéma de vaccination initial complet (deux doses), et 50,8% a reçu une première dose de rappel", indique l'ARS.

Pour rappel, les personnes de 60 ans, et plus, peuvent désormais effectuer une deuxième dose de rappel.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité