[EN DIRECT] : le taux de participation en forte baisse dans l'après-midi en Corse

Si, à la mi-journée, le taux de participation était meilleur qu'attendu, la deuxième partie de journée marque une forte baisse. Les électrices et les électeurs, apparemment, avaient choisi de voter ce matin. Mais on continue de voter significativement plus en Corse que dans le reste du pays. 
Cet après-midi, les bureaux de vote sont beaucoup moins fréquentés
Cet après-midi, les bureaux de vote sont beaucoup moins fréquentés © Christian Giugliano
18h : Le scrutin est clos dans la plupart des communes de l'île, hormis celles où le vote, exceptionnellement, se déroule jusqu'à 19 heures. 
A Biguglia comme à Sartène, les urnes semblent bien remplies :
 
A Biguglia les derniers bulletins de vote sont glissés dans l'urne, à 17h50, sous le regard du maire sortant, Sauveur Gandolfi-Scheit.
A Biguglia les derniers bulletins de vote sont glissés dans l'urne, à 17h50, sous le regard du maire sortant, Sauveur Gandolfi-Scheit. © Frédéric Danesi
Paul Quilichini déclarant le scrutin clos le 15 mars dernier
Paul Quilichini déclarant le scrutin clos le 15 mars dernier © Caroline Ferrer


17h : La Haute-Corse a vu son avance sur 2014 fondre spectaculairement depuis midi. Désormais, le taux de participation est de 58,41 %, contre 73,21 % il y a 6 ans. 
A Ajaccio, la différence est encore plus frappante.
Le taux de participation est de 47,59 % contre 72,71 % en 2014. 

Il reste quand même largement supérieur à celui de l'ensemble de la France métropolitaine, qui, à 17 heures, est de 38,77 %.

12h30 : À la mi-journée, à Calacuccia, le taux de participation s'élève à 60 %.
 
À Calacuccia, le taux de participation s'élève à 60 % à la mi-journée.
À Calacuccia, le taux de participation s'élève à 60 % à la mi-journée. © François-Albert Bernardi / FTVIASTELLA

12h15 - A Aleria, avec près de 800 votants, le taux de participation est déjà de près de 50 %. 

12h - 34,51 % de votants en Haute-Corse, à midi, contre 32,38 % en 2014. Le département affiche un taux de participation supérieur aux dernières municipales. 
Dans le sud, ce n'est pas le cas, mais pour autant, le taux de votants est rassurant. 
25,22 % contre 29,3 %. 

Une chose est sûre, le taux est très largement supérieur à celui de l'ensemble de la France métropolitaine, de 18,38 % contre 23,16 % en 2014. 

11h30 -
  A Calvi, les trois candidats ont accompli leur devoir civique :
 
Jérôme Seveon à Calvi
Jérôme Seveon à Calvi © Maia Graziani
Claudine Orabona
Claudine Orabona © Maia Graziani
Ange Santini se rend das l'isoloir, dont les rideaux ont été retirés, et tournés vers le mur, pour respecter la discrétion requise.
Ange Santini se rend das l'isoloir, dont les rideaux ont été retirés, et tournés vers le mur, pour respecter la discrétion requise. © Maia Graziani




11h30 - Angèle Bastiani a voté à son tour à l'Ile Rousse. 
Le 15 mars dernier, Angèle Bastiani (45,24 %) virait en tête au premier tour, devant le maire sortant, Jean-Joseph Allegrini-Simonetti (41,84%) et Michel Frassati (12,92%)
Le 15 mars dernier, Angèle Bastiani (45,24 %) virait en tête au premier tour, devant le maire sortant, Jean-Joseph Allegrini-Simonetti (41,84%) et Michel Frassati (12,92%) © Maia Graziani


11h07 - Joseph Galetti et Jean-Philippe Antolini, les deux candidats en lice à Lucciana, ont voté ce matin. 
 
 
Joseph Galetti à la sortie de l'isoloir, ce matin à Lucciana
Joseph Galetti à la sortie de l'isoloir, ce matin à Lucciana © Frédéric Danesi
Jean-Philippe Antolini, au premier plan, au bureau de vote de Lucciana
Jean-Philippe Antolini, au premier plan, au bureau de vote de Lucciana © Frédéric Danesi

 


10h20 - A Biguglia, les deux candidats, Sauveur Gandolfi-Scheit et Jean-Charles Giabiconi, ont également voté. 
 
Sauveur gandolfi-Scheit est à la tête de la mairie de Biguglia depuis 44 ans.
Sauveur gandolfi-Scheit est à la tête de la mairie de Biguglia depuis 44 ans. © Frédéric Danesi
 
Jean-Charles Giabiconi mène une liste d'ouverture et de rassemblement pour tenter de prendre la place de Sauveur Gandolfi-Scheit.
Jean-Charles Giabiconi mène une liste d'ouverture et de rassemblement pour tenter de prendre la place de Sauveur Gandolfi-Scheit. © Frédéric Danesi

 


10h07 - A Propriano, les élections se déroulent dans le calme. 
  
Paul-Marie Bartoli, le maire sortant, derrière l'urne du bureau de vote, et son adversaire, Jean-Pierre Luciani, à gauche.
Paul-Marie Bartoli, le maire sortant, derrière l'urne du bureau de vote, et son adversaire, Jean-Pierre Luciani, à gauche. © Caroline Ferrer
Jean-Pierre Luciani, tête de liste Pruprià Altrimente, a voté ce matin
Jean-Pierre Luciani, tête de liste Pruprià Altrimente, a voté ce matin © Caroline Ferrer

 


9h49 - A l'Ile-Rousse, Michel Frassati, l'un des trois candidats, a voté en début de matinée. 
 
Illustration/ Michel Frassati, tête de liste de Riacquistu Isulanu, au moment de glisser son bulletin dans l'urne, le 15 mars dernier. L'Ile-Rousse est l'une des 22 communes de Corse concernées par le second tour.
Illustration/ Michel Frassati, tête de liste de Riacquistu Isulanu, au moment de glisser son bulletin dans l'urne, le 15 mars dernier. L'Ile-Rousse est l'une des 22 communes de Corse concernées par le second tour. © Maia Graziani
 

Des marquages au sol, dans les bureaux de vote, indiquent à quelle distance les électrices et les électeurs doivent se tenir. 
 
Illustration/ Même si l'épidémie n'a pas fait son retour et que l'élection se tient le 28 juin, il faudra respecter les règles de distanciation sociale
Illustration/ Même si l'épidémie n'a pas fait son retour et que l'élection se tient le 28 juin, il faudra respecter les règles de distanciation sociale © Maia Graziani
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections