corse
viastella
Choisir une région

Mag Politique - Cuntrastu

Un mercredi par mois à 20h45, les journalistes de Cuntrastu décortiquent et analysent l'actualité de l'île.
Logo de l'émission Mag Politique - Cuntrastu

Jean-Nicolas Antoniotti, invité de Cuntrastu, dimanche 7 décembre à 17h55

Cuntrastu, enregistrement en régie ce vendredi matin
Cuntrastu, enregistrement en régie ce vendredi matin

A l’heure des débats sur le statut de résident et la co-officialité de la langue corse, Femu Qui dit s’inscrire « dans une démarche au service des intérêts collectifs du peuple corse » depuis 22 ans maintenant. Cuntrastu  reçoit ce dimanche Jean-Nicolas Antoniotti, président de Femu Qui.

Par Michèle Mignot

Femu Qui est une société de Capital Risque que l’on ne présente plus aujourd’hui. Maîtres mots de cette structure basée sur le bénévolat de ses animateurs : la confiance et la solidarité, au service de l’économie corse.

Cette philosophie qu’elle revendique depuis 1992, Femu Qui tente de la transcrire de façon très concrète : plus de soixante investissements réalisés, près de 1 000 emplois accompagnés dont 500 nouveaux.

Sylvie Acquaviva, Roger Antech de Corse Matin et Patrick Vinciguerra de RCFM accueillent donc Jean-Nicolas Antoniotti, président de Femu Qui. Ce chef d’entreprise est l’un des fondateurs de la société, qui s’apprête aujourd’hui à franchir un nouveau cap, en augmentant son capital à hauteur de 1.820 ME. Pour cela, il faut convaincre, au-delà des 2.100 actionnaires actuels.

Evoqué au cours de l'émission, l’état d’une économie insulaire dont les pouvoirs publics vantent une insolente croissance ces dernières années sans que les corses, loin de là, en ressentent les effets.