Cuntrastu

1 mercredi par mois à 20h45, les journalistes de Cuntrastu décortiquent et analysent l'actualité de l'île.
Logo de l'émission Cuntrastu

Jacques Delmas, Président de la Chambre régionale des Comptes

Jacques Delmas évoque les affaires financières publiques, notamment le rapport primitif produit par la chambre régionale des comptes qui confirme l'existence d'un déficit de 98.4 M€, représentant 18.3% des recettes réelles de fonctionnement de la CTC.

Par Grégoire Bézie


Les magistrats évoquent "une organisation financière qui a contribué à masquer le niveau des dépenses non-honorées", et une situation qui n'est pas régularisée malgré les relances des créanciers.

La Chambre formule par ailleurs 10 propositions de pistes possibles de réduction des dépenses conformément aux demandes exprimées par la CTC.

Les parties concernées - dont l’ancien président de l’exécutif, Paul Giacobbi - ont deux mois pour retourner leurs observations à la chambre régionale.

Paul Giacobbi qui présidait l’exécutif à l’époque concernée par ces arriérés avant l’election des nationalistes a toujours nié l’existence d’une telle situation révélée par l’audit du cabinet Klopfer. Le conseiller territorial evoquant dans les médias "un odieux mensonge".

La polémique sur cet arriéré avait considérablement compliqué l’adoption du budget primitif le 15 avril 2016 à l’Assemblée de Corse notamment au sujet du montant de l’emprunt à contracter.