• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Mediterraneo

Le samedi à 11h30 et en multidiffusion sur ViaStella, le dimanche à 11h30 sur France 3 Provences-Alpes et Côte d'Azur
Logo de l'émission Mediterraneo

Mediterraneo les 7 et 8 décembre

© photo afp
© photo afp

Les nouveaux djihadistes
Les femmes luttent contre les violences au Liban
Les roms de Roumanie

Par Thierry Pardi

En octobre dernier un kamikaze s’est fait exploser sur une plage à Sousse en Tunisie après avoir tenté de s’introduire dans un hôtel. Depuis le mois de mai des dizaines de combats ont eu lieu entre djihadistes et forces de sécurité dans tout le pays jusqu’aux portes de Tunis, faisant des morts de chaque côté. La mouvance extrémiste semble se réorganiser dans la région, tandis que des centaines de jeunes tunisiens mènent la guerre sainte en Syrie, rejoints par des français et des ressortissants d’une trentaine de pays.

Au Liban , reportage sur le  combat mené par l’association Kafa ! ce qui veut dire en arabe "ça suffit !". Kafa dénonce depuis 5 ans les violences conjugales dans le pays, selon elle 3 femmes sur 4 en seraient victimes au cours de leur vie. Un projet de loi pour criminaliser ces actes a été approuvé en commission parlementaire au cours de l'été.Iil n’a toujours pas été voté par l’assemblée.

En France et dans d'autres pays d’Europe les roms sont au centre de l’actualité. Souvent victimes de préjugés, ces ressortissants européens ne sont bien accueillis nulle part, même pas dans leur pays d’origine. Une équipe de Mediterraneo s’est rendue en Roumanie pour voir quel sort leur était réservé là bas. Comme ailleurs ils sont traités en citoyens de seconde zone et du coup ils n’ont plus qu’un objectif, venir en Europe de l’ouest.

La séquence mémoire de Mediterraneo , nous invite  à partir à la recherche de l’âme d’Alfama, un quartier populaire et historique du centre de Lisbonne. Un quartier quasi méditerranéen dans une ville tournée vers l’océan Atlantique.

Patrimoine : découverte du musée de Levie pour des enfants des quartiers sud de Bastia